Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Examen clinique et paraclinique du patient atteint de vertiges et/ou de troubles de l'équilibre

[20-199-A-10]
Michel Toupet : Docteur, ancien assistant des Universités, assistant des hôpitaux de Paris
Sylvie Imbaud-Genieys : Docteur, ancien interne des hôpitaux de Paris, ancien assistant spécialiste des hôpitaux de Paris
Centre d'explorations fonctionnelles oto-neurologiques, 10, rue Falguière, 75015 Paris  France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 22
Iconographies 20
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Devant tout vertige ou trouble de l'équilibre, l'examen du patient débute par un interrogatoire précis visant à orienter le diagnostic selon quatre hypothèses diagnostiques différentes : vertiges brefs, positionnels, à répétition, type vertige paroxystique bénin ; vertiges de quelques heures, à répétition, avec signes cochléaires associés, type maladie pressionnelle de l'oreille ; grand vertige rotatoire de plusieurs jours, type névrite vestibulaire ; déséquilibres ou instabilités.

Cet interrogatoire est complété par un examen clinique vestibulaire venant conforter l'hypothèse diagnostique dans près de trois quarts des cas : un nystagmus avec vertige de position évoquant un vertige paroxystique positionnel bénin ; des signes cliniques de déficit vestibulaire périphérique harmonieux évoquant une névrite ; des signes cliniques ayant valeur d'atteinte centrale ; un examen normal.

En fonction de l'orientation clinique sont prescrits différents examens complémentaires : un examen vidéonystagmographique comprenant une épreuve calorique, un examen vidéo-oculographique et une verticale subjective ; des potentiels évoqués otolithiques sacculocolliques ; un bilan audiométrique complet avec potentiels évoqués auditifs ; un bilan biologique et une imagerie si nécessaire.

Parmi ces examens complémentaires, l'épreuve calorique reste toujours un des examens les plus contributifs au diagnostic, associé aux examens audiométriques.



Mots-clés : nystagmus, vertiges, vidéonystagmographie, vidéo-oculographie, vertiges positionnels paroxystiques bénins, maladie de Ménière, névrite vestibulaire, déséquilibres

Plan



© 2002  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Article précédent Article précédent
  • Physiologie vestibulaire : bases anatomiques, cellulaires, immunohistochimiques et électrophysiologiques
  • M. Lévêque, L. Seidermann, E. Ulmer, A. Chays
| Article suivant Article suivant
  • Étiologie des vertiges
  • P. Perrin, D. Vibert, C. Van Nechel

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité