Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Imagerie des tumeurs malignes des voies biliaires et de la vésicule - 29/06/18

[33-500-A-20]  - Doi : 10.1016/S1879-8527(18)61116-5 
A. David a, J.-F. Mosnier b, E. Frampas a,
a Service de radiologie centrale et imagerie médicale, Hôtel-Dieu, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 1, France 
b Service d'anatomopathologie, Hôtel-Dieu, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 1, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 17
Iconographies 37
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Les tumeurs malignes des voies biliaires et de la vésicule sont représentées dans leur quasi-totalité par des adénocarcinomes. Selon leur localisation sur l'arbre biliaire et leur morphologie, il est classique de distinguer les cholangiocarcinomes intrahépatiques périphériques développés à partir des voies biliaires de petit calibre et se présentant sous la forme de masses tumorales parfois volumineuses, et les tumeurs pariétales des voies biliaires de plus gros calibre, du hile et de la voie biliaire principale, de forme essentiellement sténosante dont l'aspect le plus typique est représenté par la tumeur de Klatskin hilaire. La chirurgie représente le seul traitement curateur actuel d'une maladie dont le pronostic reste mauvais du fait d'un risque de résidu postopératoire lié à l'infiltration périneurale de ces tumeurs et de récidives fréquentes. Si l'échographie reste la modalité d'imagerie de première intention de la sphère hépatobiliaire, notamment face à un ictère, le scanner et l'imagerie par résonance magnétique par ses séquences de cholangiographie sont les éléments-clés du diagnostic et de l'évaluation préthérapeutique. La radiologie interventionnelle prend une place croissante dans la prise en charge avant chirurgie ou à titre palliatif. Longtemps asymptomatiques, les cancers vésiculaires, également de mauvais pronostic, sont principalement diagnostiqués à un stade tardif sous la forme d'une masse infiltrant la paroi vésiculaire et le foie adjacent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Voies biliaires, Cholangiocarcinome, Carcinome vésiculaire, Cholangio-IRM, Facteurs de risque, Cholangite sclérosante primitive


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Cholangiowirsungographie en imagerie par résonance magnétique
  • Robin Lecesne, Jacques Drouillard, Jean-Yves Airaud, François Laurent
| Article suivant Article suivant
  • Imagerie des tumeurs bénignes des voies biliaires et de la vésicule
  • J.-P. Tasu, R. Vialle, S. Velasco, S. Milin, J.-P. Richer, P. Levillain, S. Boucebci

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.