Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Associations entre activité physique régulière et présence de troubles musculosquelettiques chez les salariés des structures de la petite enfance d’une collectivité territoriale - 11/07/18

Associations between regular physical activity and occurrence of musculoskeletal disorders among employees of the early childhood structures of a territorial collectivity

Doi : 10.1016/j.admp.2018.06.001 
L. Zavidovique , F. Salviat, F. Désert
 Service de médecine préventive de la Ville de Paris, 44, rue Charles-Moureu, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 11 juillet 2018

Résumé

Objectif

Étudier les associations entre activité physique régulière et présence de TMS dans les structures de la petite enfance d’une collectivité territoriale.

Méthode

En 2017, 235 auxiliaires de puériculture, éducatrices jeunes enfants et agents techniques de la petite enfance de la fonction publique territoriale, furent interrogés par auto-questionnaire, sur leur activité physique et leurs TMS dans l’année écoulée, lors d’une visite de médecine préventive. L’indépendance entre deux variables a été testée à l’aide d’un test du Khi2. L’association entre TMS et activité physique régulière a été recherchée par un modèle de régression logistique multivarié ajusté sur des facteurs sociodémographiques et professionnels.

Résultats

Une tendance était retrouvée en faveur d’une protection par l’association entre présence de TMS et la pratique d’une activité physique régulière. Elle n’atteignait pas le niveau de significativité (OR [IC 95 %]=0,63 [0,35–1,12] ; p=0,118). Les agents insatisfaits au travail (OR [IC 95 %]=2,87 [1,32–6,49], p=0,009) et ceux ayant eu un accident du travail dans les 12 mois (OR [IC 95 %]=4,18 [1,43–15,34], p=0,015) étaient plus susceptibles de présenter des TMS. La satisfaction au travail semblait liée à un IMC<25kg/m2 (p=0,027) et l’insatisfaction à un arrêt de travail dans les 12 mois (p=0,006).

Discussion

Cette étude n’a pas mis en évidence de façon statistiquement significative d’effet protecteur de l’activité physique régulière sur les TMS. Il reste toutefois vraisemblable que l’activité physique puisse représenter un moyen complémentaire de prévention individuelle contre les TMS par l’intermédiaire d’une réduction conjointe du surpoids, du risque d’accidents et arrêts de travail, qui pourrait contribuer à une amélioration de la satisfaction au travail et au maintien des capacités fonctionnelles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To study associations between regular physical activity and the occurrence of MSDs in the early childhood structures of a territorial collectivity.

Method

In 2017, 235 childcare auxiliaries, early childhood educators and technical agents of the early childhood in the territorial public service, filled an auto-questionnaire regarding their physical activity and their MSDs over the past year, during a preventive medicine visit. The independence between two variables was sought after using a Chi2 test. The association between MSDs and regular physical activity was sought in a multivariate logistic regression model adjusted for socio-demographic and occupational factors.

Results

Some trend was found in favor of a protective effect in the association between physical activity and the occurrence of MSDs. It did not reach the level of significance (OR [CI 95%]=0.63 [0.35–1.12], P=0.118). Dissatisfied agents (OR [CI 95%]=2.87 [1.32–6.49], P=0.009) and agents with an occupational injury in the past 12 months (OR [CI 95%]=4.18 [1.43–15.34], P=0.015) were more likely to have MSDs. Job satisfaction appeared associated with BMI<25kg/m2 (P=0.027), and dissatisfaction with a declared sick leave in the past 12 months (P=0.006).

Discussion

This study did not show in a statistically significant way a protective effect of regular physical activity on MSDs. However, it remains likely that physical activity can be a complementary means of individual prevention against MSDs through a joint reduction of overweight, work accident's risk and sick leaves, all together contributing to an improvement in job satisfaction and maintenance of functional abilities.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : TMS, Activité physique, Fonction publique, Petite enfance, Satisfaction professionnelle

Keywords : MSDs, Physical activity, Public service, Early childhood, Job satisfaction


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.