Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ventilation non invasive postopératoire : pour qui ? Quand ? Comment ? - 12/07/18

Noninvasive ventilation: When, how, and for whom?

Doi : 10.1016/j.pratan.2018.06.010 
Marc Garnier , Medhi Hafiani, Christophe Quesnel
 Service de réanimation médico-chirurgicale, département d’anesthésie et réanimation, hôpital Tenon, AP–HP, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 12 juillet 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

La ventilation non invasive a pour objectif d’appliquer deux niveaux de pression positive dans les voies aériennes, sans intubation. Appliquée en postopératoire, elle a visé à contrecarrer les modifications physiopathologiques et notamment la dysfonction diaphragmatique qui provoquent la survenue d’atélectasies pulmonaires. L’utilisation préventive de la VNI a fait la preuve de son efficacité en chirurgie abdominale, cardiaque et en chirurgie bariatrique, mais pas en chirurgie pulmonaire. Pour les mêmes chirurgies, la VNI a visée thérapeutique s’est plutôt attachée à éviter les réintubation chez les patients en détresse respiratoire avec un taux de succès appréciable. Lors de l’utilisation de la VNI, l’objectif est d’appliquer les pressions inspiratoires les plus basses permettant d’améliorer le confort et/ou la sensation de dyspnée et les paramètres d’oxygénation. La VNI peut être initiée avec une pression d’expiration positive (PEP) seule, puis une pression d’aide inspiratoire peut être rajoutée, avec une augmentation progressive et titrée jusqu’à obtenir un volume courant expiratoire entre 6 et 10mL/kg. La FiO2 initiale peut être titrée pour maintenir une SpO2>94 % chez les patients sans comorbidité respiratoire. Les résultats dépendent également de l’expertise des équipes soignantes et de la préparation des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Noninvasive ventilation (NIV) aims to apply to levels of positive pressure in airways without tracheal intubation. Knowing that important physiopathological respiratory changes, may occur postoperatively, NIV is used for preventing and thwarting them and especially diaphragmatic dysfunction and the occurrence of atelectasis. The preventive use of NIV achieves the prevention of hypoxemia and/or atelectasis in abdominal, bariatric and cardiac but not in thoracic surgery. For the same surgical procedures, the treament of patient in acute respiratory distress has been documented to avoid reintubation in some patients. The objective is to apply the lowets pressure that improve patient’ confort and correct hypoxemia. A single application of Positive End Expiratory Pressure can be used and if necessary inspiratory support can be combined with and increasing level of pressure support titrated to achieve a 6 to 10mL/kg tidal volume. FiO2 can be titrated to obtain an arterial oxygen saturation higher than 94% in patients with no respiratory comorbidity. The results also depend on the expertise of healthcare providers and the preparation of patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ventilation non invasive, Pression expiratoire positive, Complications respiratoires, Complications postopératoires

Keywords : Noninvasive ventilation, Positive End Expiratory Pressure, Respiratory complications, Postoperative complications


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.