Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Cétoacidose diabétique - 21/07/18

[10-366-H-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1941(18)79592-9 
A. Carlier, MD, C. Amouyal, MD
 Service de diabétologie, Hôpital Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Sorbonne Université, 83, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La cétoacidose diabétique est une complication grave du diabète qui se développe dans un contexte d'insulinopénie (totale ou, plus rarement, relative). L'activation des hormones de la contre-régulation, particulièrement du glucagon, favorise la production par le foie des corps cétoniques (l'acide β-hydroxybutyrique [majoritaire], l'acide acétoacétique décarboxylé par la suite en acétone), à l'origine de l'acidose métabolique pouvant entraîner la mort. La polyurie osmotique secondaire à l'hyperglycémie induit une déshydratation associée à des pertes d'électrolytes pouvant être majeures. Cliniquement, après un syndrome cardinal marqué, peuvent apparaître des signes d'acidoses métaboliques comme une polypnée, des troubles digestifs ou des troubles de la conscience et l'haleine cétonique, voire une respiration de Kussmaul. Le diagnostic de cétoacidose diabétique repose sur la présence de trois critères : une élévation de la glycémie (parfois modérée dans certains cas), une cétonémie élevée et un pH acide. La prise en charge urgente, le plus souvent en soins intensifs, consiste en une réhydratation intensive associée à une insulinothérapie en intraveineux et un rééquilibre hydroélectrolytique, plus particulièrement potassique. En dehors des hypoglycémies et hypokaliémies qui compliquent souvent la prise en charge, la complication la plus redoutée, surtout chez l'enfant, est l'œdème cérébral. Pour conclure, la cétoacidose diabétique, en survenant dans la majorité des cas chez des patients diabétiques connus, pourrait être largement prévenue par la réalisation d'un diagnostic précoce et l'éducation des patients diabétiques de type 1.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hyperglycémie, Cétose, Acidose, Potassium, Œdème cérébral


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Diabétique en période périopératoire
  • M. Raucoules-Aimé
| Article suivant Article suivant
  • Coma hyperosmolaire
  • A. Carlier, C. Amouyal

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.