Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Palaeoreas, Majoreas, and Stryfnotherium gen. nov. (Mammalia: Artiodactyla: Bovidae) from the Late Miocene of Greece - 08/08/18

Palaeoreas, Majoreas et Stryfnotherium gen. nov. (Mammalia : Artiodactyla : Bovidae) du Miocène supérieur de Grèce

Doi : 10.1016/j.annpal.2018.04.002 
Dimitris S. Kostopoulos a, , Juliette Soubise a, b
a School of Geology, Aristotle University of Thessaloniki, 54124 Thessaloniki, Greece 
b Laboratoire PALEVOPRIM, UMR 7262 CNRS INEE & University of Poitiers, 86073 Poitiers cedex 9, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 17
Iconographies 10
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

A new comparative study of the two crania, LGPUT RZO-03 and LGPUT RZO-68 attributed to Palaeoreas zouavei Bouvrain, 1980 from the Late Miocene of Axios Valley, Greece reveals great morphological and metric differences between them, which require the exclusion of LGPUT RZO-68 from this species and even from Palaeoreas Gaudry, 1861. This decision leaves unsupported many diagnostic features of P. zouavei applied by previous authors and along with recent data from Bulgaria put in doubt the validity of P. zouavei as a whole. As a result, the genus Palaeoreas is re-defined as monotypic and the cranial morphometric changes of P. lindermayeri (Wagner, 1848) are discussed on a temporal basis. An updated taxonomic analysis confirms the presence of P. lindermayeri in the Late Turolian mammal assemblage of Dytiko-1 (Axios Valley, Greece) but rejects its occurrence at Dytiko-2. Instead, a re-examination of old cranial specimens and a study of new ones suggest the presence in both sites of Majoreas Kostopoulos, 2004 a Late Miocene taxon previously mostly known from the eastern banks of the Aegean Sea. A reassessment of the LGPUT RZO-68 cranium, and its comparison with Palaeoreas and Criotherium Forsyth-Major, 1891, suggests that it deserves taxonomic distinction at genus and species levels: Stryfnotherium exophthalmon.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Une nouvelle étude comparative des deux crânes, LGPUT RZO-03 et LGPUT RZO-68 attribués à Palaeoreas zouavei Bouvrain, 1980 du Miocène supérieur de la Vallée de l’Axios, en Grèce, révèle de grandes différences morphologiques et métriques permettant d’exclure le crâne LGPUT RZO-68 de l’espèce zouavei et de Palaeoreas Gaudry, 1861 en général. Cette décision montre que de nombreux caractères diagnostiques de Palaeoreas zouavei appliqués par les auteurs précédents, ne sont pas fondés, ce qui, avec les récentes données de Bulgarie, remet en question la validité de Palaeoreas zouavei dans son ensemble. En conséquence, le genre est redéfini comme monotypique et les changements morphométriques crâniens de P. lindermayeri (Wagner, 1848) au cours du temps sont discutés. Une révision taxinomique confirme la présence de P. lindermayeri dans l’assemblage mammalien du Turolien supérieur de Dytiko-1 (Vallée de l’Axios, Grèce) mais non à Dytiko-2. Un nouvel examen de l’ancien matériel et l’étude de nouveaux spécimens crâniens mis au jour dans les deux localités suggèrent plutôt la présence dans ces deux sites de Majoreas Kostopoulos, 2004, un taxon du Miocène supérieur, auparavant connu principalement sur le bord est de la Mer Egée. Une comparaison du crâne LGPUT RZO-68 avec Palaeoreas et Criotherium Forsyth-Major, 1891 suggère qu’il mérite une distinction taxinomique au niveau du genre et de l’espèce : Stryfnotherium exophthalmon.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Greece, Late Miocene, Bovidae, Taxonomy

Mots clés : Grèce, Miocène supérieur, Bovidae, Taxinomie


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 104 - N° 3

P. 231-247 - juillet 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rhinocerotidae (Mammalia, Perissodactyla) from the latest Oligocene Thézels locality, SW France, with a special emphasis on Mesaceratherium gaimersheimense Heissig, 1969
  • Maxime Blanchon, Pierre-Olivier Antoine, Cécile Blondel, Louis de Bonis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.