Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Efficacy and safety data for checkpoint inhibitors in advanced melanoma under real-life conditions: A monocentric study conducted in Nice from 2010 to 2016 - 09/08/18

Données d’efficacité et de tolérance en vie réelle des inhibiteurs de points de contrôle dans le mélanome avancé : étude monocentrique menée à Nice de 2010 à 2016

Doi : 10.1016/j.annder.2018.06.008 
H. Taquin a, E. Fontas b, O. Massol b, P. Chevallier c, R. Balloti d, G. Beranger d, J.-P. Lacour a, T. Passeron a, e, H. Montaudié a, e,
a Dermatology department, CHU de Nice, 06200 Nice, France 
b Biostatistics department, CHU de Nice, 06200 Nice, France 
c Radiology department, CHU de Nice, 06200 Nice, France 
d U1065, Inserm, centre méditerranéen de médecine moléculaire, équipe 1, 06200 Nice, France 
e U1065, Inserm, centre méditerranéen de médecine moléculaire, équipe 12, 06200 Nice, France 

Corresponding author. Hôpital Archet 2, 151, route de Saint-Antoine-de-Ginestière, 06200 Nice, France.Hôpital Archet 2151, route de Saint-Antoine-de-GinestièreNice06200France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 09 août 2018

Summary

Background

Immunotherapies using anti-CTLA4 and anti-PD1 antibodies have revolutionised the management of patients with advanced melanoma. The aim of our study was to analyse the efficacy and safety of immunotherapies in patients with advanced melanoma under real-life conditions.

Methods

We conducted a monocentric, retrospective, observational study that included all patients treated with immunotherapies (ipilimumab, i.e. ipi; nivolumab, i.e. niv and pembrolizumab, i.e. pbr) for advanced melanoma with exclusion of primary mucosal or ocular melanoma. The primary endpoint was progression-free survival (PFS).

Results

A total of 110 patients were included. Median PFS was better in the anti-PD1 group than in the anti-CTLA4 group (3.9 months vs. 2.9 months, P=0.025). The frequency of adverse events of any grade was 53.4% with ipi, 66.7% with niv and 75% with pbr.

Discussion

Our study shows slightly inferior efficacy data vs. clinical trials of ipi and niv because patients were presenting more severe illness at inclusion. Nevertheless, the study argues in favour of the superiority of anti-PD1 antibodies vs. anti-CTLA4 antibodies in terms of PFS and best overall response. Moreover, our study exhibits safety data comparable to those from clinical trials except for a lower frequency with ipi.

Conclusion

Our efficacy and safety data obtained under real-life conditions are reassuring since they are consistent with data already published.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Les immunothérapies par anti-CTLA4 et anti-PD1 ont révolutionné la prise en charge du mélanome avancé. Le but de ce travail était d’étudier l’efficacité et la tolérance des immunothérapies utilisées en conditions de vie réelle chez des patients traités pour un mélanome avancé.

Méthodes

Étude observationnelle, rétrospective, monocentrique, incluant les patients en immunothérapie par ipilimumab (ipi), nivolumab (ni) ou pembrolizumab (pbr) pour un mélanome avancé hors mélanome muqueux ou choroïdien. Le critère principal de jugement était la survie sans progression (SSP).

Résultats

Au total, 110 patients ont été inclus. La médiane de SSP des patients sous anti-PD1 était supérieure à celle des patients traités par anti-CTLA4 (3,9 mois vs. 2,9 mois ; p=0,025). La fréquence de survenue d’évènements indésirables quel que soit leur grade était de 53,4 % pour l’ipi, 66,7 % pour le niv et 75 % pour le pbr.

Discussion

Notre étude montre des données d’efficacité légèrement inférieures à celles des essais cliniques pour l’ipi et le niv, en lien avec des patients plus sévères à l’inclusion. Néanmoins, notre travail est en faveur de la supériorité des anti-PD1 par rapport à l’anti-CTLA4 en termes de SSP et de meilleure réponse globale. Il objective enfin des données de tolérance comparables à celles des essais cliniques, mis à part une fréquence moindre d’évènements indésirables dans the ipi group.

Conclusion

Nos données d’efficacité et de tolérance des immunothérapies dans le mélanome avancé en vie réelle sont rassurantes car cohérentes avec les données de la littérature.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Melanoma, Anti-CTLA4, Anti-PD1

Mots clés : Mélanome, Anti-CTLA4, Anti-PD1


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.