Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le menthol dans le contrôle de l’activité de la vessie : revue de littérature - 09/08/18

Menthol in the control of bladder activity: A review

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.002 
F. Kervinio , M. Teng, G. Miget, M. Moutounaïck, A. Charlanes, C. Chesnel, F. Lebreton, G. Amarenco
 GRC01, GREEN, Groupe de recherche clinique en neuro-urologie, Sorbonnes université, hôpital Tenon, AP–HP, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 09 août 2018

Résumé

Introduction

Le menthol est un composé naturel dont les effets en physiologie humaine connus sont nombreux (sensation de fraîcheur, décongestionnant, antispasmodique intestinale). Son implication dans la physiopathologie vésicosphinctérienne est évoquée depuis les années 90.

Méthode

Faire la revue de la littérature des travaux ayant impliqués le menthol dans la physiologie vésicosphinctérienne à travers des articles indexés sur Pubmed avec les mots clés menthol, menthol and bladder, menthol and toxicity, et TRPM8. Seuls les articles en langue anglaise étaient sélectionnés.

Résultats

Au total 30 articles ont été inclus. La plupart mettaient en évidence l’existence d’un réflexe mictionnel au menthol et au froid, médié des fibres nerveuses de type C à destination médullaire, par activation de récepteurs urothéliaux TRPM8. Des expériences plus récentes montraient paradoxalement un effet inhibiteur du menthol sur la contractilité détrusorienne lorsque le tissu musculaire y est exposé directement, indépendamment du TRPM8. Il a également été mis en évidence des effets similaires d’une exposition cutanée ciblée ou urothéliale sur la fonction détrusorienne via le TRPM8. Ce récepteur semble également être impliqué dans les cystites interstitielles et l’hyperactivité détrusorienne idiopathique. Enfin la toxicité potentielle du menthol paraît négligeable. La plupart des études concernait des expérimentations animales, 3 seulement concernaient l’humain. Seule une étude évoquait des perspectives thérapeutiques.

Conclusion

Il apparaît donc que le menthol et ses récepteurs sont impliqués dans la physiopathologie vésicosphinctérienne. Ceci pourrait ouvrir des perspectives thérapeutiques dans l’hyperactivité détrusorienne et les cystites interstitielles avec un potentiel de toxicité réduit.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Menthol is a natural compound, of which the known effects on human physiology are manifold (a feeling of freshness, decongestant, bowel antispasmodic). Its implication in vesico-sphincteral physiopathology has been studied since the nineties.

Method

Literature review of the previous studies having implied menthol in pelvi-perineal physiology through the articles indexed on the Pubmed database, with keywords menthol, menthol and bladder, menthol and toxicity, and TRPM8. Only articles in English were selected.

Results

Of the 30 articles that were included, most demonstrated the existence of a micturition reflex to menthol and cold, mediated by the C-type nerve to the spine through activation of TRPM8 urothelial receptors. More recent experiments paradoxically showed an inhibitory effect of menthol on detrusor contractility, independently of TRPM8, when muscle tissue is directly exposed to the compound. However, similar effects of targeted cutaneous exposure or urothelial exposure on detrusorian function have also been demonstrated through TRPM8. This receptor also appears to be involved in interstitial cystitis and idiopathic detrusor overactivity. Lastly, the potential toxicity of menthol appears negligible. Most of the referenced studies are related to animal experiments. Of the three studies that implied humans, only one elucidates some therapeutic applications.

Conclusion

It seems that menthol and its receptors are involved in vesico-sphincteral physiopathology and could provide therapeutic potential in detrusorian overactivity and interstitial cystitis with reduced toxicity.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Menthol, Hyperactivité détrusorienne, TRPM8, Test à l’eau glacé, Syndrome de vessie douloureuse, Contractilité détrusorienne

Keywords : Menthol, Detrusor overactivity, TRPM8, Ice water test, Painful bladder syndromes, Detrusor contractility


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.