Table des matières EMC Démo S'abonner

Questions déontologiques dans l'exercice quotidien de la psychiatrie - 31/08/18

[37-070-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-1072(18)29169-5 
F. Petitjean a,  : Psychiatre, R. Gourevitch b : Psychiatre, C. Hazif Thomas c : Psychiatre
a EPSM Barthélemy-Durand, avenue du 8-Mai-1945, 91150 Étampes, France 
b CPOA, centre hospitalier Sainte-Anne, 1, rue Cabanis, 75674 Paris, France 
c CHRU Brest, site Bohars, 29820 Bohars, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 01 septembre 2018

Résumé

Cet article traite de l'application des règles déontologiques dans le cadre de l'exercice de la psychiatrie, en privilégiant les questions qui, dans une pratique professionnelle, se posent régulièrement au psychiatre au quotidien. Ainsi ont été particulièrement développés tous les points relatifs au libre choix, au secret médical, à l'information et au consentement. Des exemples cliniques problématisent les questions abordées. Certains sujets importants, mais à nos yeux moins spécifiques, n'ont pu être traités. Le Code de déontologie médicale n'aborde pas la psychiatrie comme une discipline à part, dans la mesure où il est normal que les principes déontologiques s'appliquent de la même manière dans toutes les spécialités médicales qu'ils recouvrent. La psychiatrie est cependant singulièrement concernée par le changement de paradigme d'une mutation passant d'un modèle paternaliste à un modèle partenarial. Les rédacteurs du précédent article sur ce sujet soulignaient en 1999 que « le poids des contraintes économiques et administratives ne faisant que s'accentuer dans le domaine de la santé, il est plus que jamais nécessaire que ces contraintes soient équilibrées par des règles déontologiques précises. » Cette remarque reste fondée, quel que soit le mode d'exercice du psychiatre : libéral ou en établissements privés ou publics. Le Code de déontologie souligne dès son article 2 que « Le médecin, au service de l'individu et de la santé publique, exerce sa mission dans le respect de la vie humaine, de la personne et de sa dignité. » Le médecin est avant tout responsable de la personne qui se confie à lui. Son indépendance professionnelle doit le soustraire à toute pression ou injonction, à toute influence ou à tout sentiment qui pourrait porter préjudice au patient. La conciliation de l'intérêt individuel et de l'intérêt collectif peut cependant s'avérer singulièrement difficile. À l'heure où les contraintes financières concernant le système de soins vont croissant, ces enjeux demeurent cruciaux. Mais les avancées technologiques et leurs conséquences au plan sociétal posent également de nombreuses questions, qui n'ont pu être abordées ici que partiellement. La déontologie doit faire face aux évolutions considérables liées aux modifications des pratiques induites par les nouvelles technologies de l'information et de la communication (téléconsultations, applications pour smartphones, échanges par les réseaux sociaux, etc.). Le code est, depuis 2012, accompagné de commentaires, accessibles sur le site du Conseil National de l'Ordre des Médecins qui apportent des éléments de réflexion et des compléments d'information très utiles.


Mots-clés : Déontologie, Secret médical, Consentement éclairé, Libre choix


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.