Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Valeur discriminante de l’IRM pour le diagnostic des lésions endométriales bégnines et malignes chez les patientes ménopausées atteintes de métrorragies ou d’un épaississement endométrial asymptomatique : pré-étude prospective - 06/09/18

Discriminant value of MRI for the diagnosis of benign and malignant endometrium in postmenopausal women with uterine bleeding or asymptomatic endometrium thickening: Prospective prestudy

Doi : 10.1016/j.femme.2018.07.004 
Noëlle Cartayrade a, , Sandy Lacombe b, Jean-Pierre Daurès b, Hélène Chiavassa a, Muriel Viala-Trentini c
a Service d’imagerie médicale, CHU de Toulouse Purpan, place du Dr-Joseph-Baylac, 31000 Toulouse, France 
b Service de recherche clinique, CMC Beau-Soleil, 119, avenue de Lodève, 34070 Montpellier, France 
c Service d’imagerie médicale, CMC Beau-Soleil, 119, avenue de Lodève, 34070 Montpellier, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 06 septembre 2018

Résumé

Objectif

L’objectif de l’étude était de déterminer la performance diagnostique de l’IRM dans la distinction des lésions endométriales bégnines et malignes chez les patientes ménopausées atteintes de métrorragies postménopausiques ou d’un épaississement endométrial asymptomatique.

Patientes et méthodes

Il s’agissait d’une étude prospective, de 2016 à 2018, incluant les patientes ménopausées atteintes de métrorragies postménopausiques ou d’un épaississement endométrial asymptomatique, en dehors d’un traitement par tamoxifène ou d’un traitement hormonal substitutif. Une IRM pelvienne comprenant des séquences morphologiques (T1, T2, T1 post-gadolinium) et fonctionnelles (diffusion, perfusion) a été réalisée. Les données des IRM ont été comparées aux résultats anatomopathologiques.

Résultats

Sur 61 patientes incluses, 42 ont bénéficié d’un prélèvement de l’endomètre ; il y avait 15 cancers de l’endomètre (25 %), une hyperplasie atypique (1,6 %) et 35 lésions bénignes (58 %). L’âge moyen était de 63 ans. La présence d’un endomètre épais (p<0,001), d’une masse intracavitaire en isosignal T2 (p=0,001), d’un signal hétérogène en T2 (p=0,008), d’une irrégularité de l’interface endomètre/myomètre (p<0,001), d’adénomégalies pelviennes (p=0,04), d’une diminution du coefficient apparent de diffusion (p=0,001), et d’une courbe de rehaussement de type 2 ou 3 (p=0,005) étaient significativement associés au cancer de l’endomètre. Les performances diagnostiques de l’IRM étaient : sensibilité 95,8 %, spécificité 93,3 %, valeur prédictive positive 93,3 %, valeur prédictive négative 93,3 %.

Conclusion

L’IRM pelvienne est performante pour différencier les lésions endométriales bégnines et malignes chez les patientes ménopausées atteintes de métrorragies postménopausiques ou d’un épaississement endométrial asymptomatique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

The purpose of the study was to determine the diagnostic performance of MRI in distinguishing benign and malignant endometrium from postmenopausal women with postmenopausal bleeding or asymptomatic endometrial thickening.

Patients and methods

This prospective study, from 2016 to 2018, included postmenopausal patients with postmenopausal bleeding or asymptomatic endometrial thickening, excluding treatment with tamoxifen or hormone replacement therapy. Pelvic MRI with morphological (T1, T2, T1 post-gadolinium) and functional (diffusion, perfusion) sequences were done. MRI data were compared with anatomopathological results.

Results

Out of 61 patients included, 42 received endometrial sampling, which divided into 15 endometrial cancers (25%), one atypical hyperplasia (1.6%) and 35 benign lesions (58%). The average age was 63 years old. The presence of a thick endometrium (P<0.001), an intracavitary mass in T2 isosignal (P=0.001), a heterogeneous signal in T2 (P=0.008), an irregularity of the interface endometrium/myometrium (P<0.001), pelvic adenomegaly (P=0.04), a decrease in apparent diffusion coefficient (P=0.001), and an enhancement curve of type 2 or 3 (P=0.005) were significantly associated with endometrial cancer. The diagnostic performance of the MRI was: sensitivity 95.8%, specificity 93.3%, positive predictive value 93.3%, negative predictive value 93.3%.

Conclusion

Pelvic MRI is performant to differentiate between benign and malignant endometrium in postmenopausal women with postmenopausal bleeding or asymptomatic endometrial thickening.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : IRM, Endomètre, Post-ménopause, Métrorragies, Épaississement endométrial asymptomatique

Keywords : MRI, Endometrium, Postmenopausal, Uterine bleeding, Asymptomatic endometrial thickening


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.