Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Myasthénies et syndromes myasthéniques - 06/09/18

[17-172-B-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0378(18)85833-X 
J. Svahn , F. Chenevier, F. Bouhour, C. Vial
 Service ENMG et pathologies neuromusculaires, Centre de référence Rhône-Alpes des maladies neuromusculaires rares, Hôpital neurologique Pierre-Wertheimer-GHE, 59, boulevard Pinel, 69394 Lyon cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 22
Iconographies 14
Vidéos 3
Autres 1

Résumé

Les atteintes de la jonction neuromusculaire pré- ou postsynaptiques demeurent souvent un diagnostic difficile pour le clinicien. Ce diagnostic, évoqué lors de l'examen clinique, est confirmé grâce aux explorations biologiques, électrophysiologiques, radiologiques et à la réponse thérapeutique. La compréhension du fonctionnement de la jonction neuromusculaire et la découverte des différentes protéines impliquées ont permis des avancées diagnostiques et thérapeutiques. Les myasthénies considérées précédemment comme séronégatives comportent en fait plusieurs sous-groupes distincts (myasthénies associées aux anticorps anti-muscle-specific kinase [MuSK], anti-lipoprotein-related protein 4 [LRP4], anti-récepteurs de l'acétylcholine [RACh] de faible affinité et séronégatives). Le bénéfice de la thymectomie chez les patients âgés de 18 à 65ans ayant une myasthénie généralisée anti-RACh a été validé par un essai randomisé contrôlé international. Les formes réfractaires de myasthénie auto-immune et particulièrement les anti-MuSK bénéficient dans une large proportion du rituximab employé en seconde ligne. Enfin, la variété des syndromes myasthéniques congénitaux est mieux appréhendée avec l'apport important de la biologie moléculaire ; des traitements efficaces sont disponibles comme les β2-agonistes oraux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Anticorps anti-récepteurs de l'acétylcholine, Jonction neuromusculaire, Muscle-specific kinase, Rituximab, Syndromes myasthéniques congénitaux, Syndrome de Lambert-Eaton


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Introduction aux affections musculaires
  • G. Serratrice
| Article suivant Article suivant
  • Myopathies congénitales. Myopathies structurales
  • Jean-Marie Mussini, Sylvie N'guyen Te Tich, Yann Péréon, Jean-Yves Mahé

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.