Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’exploration des facteurs influençant le signalement des événements indésirables associés aux soins : perceptions des gestionnaires tunisiens - 07/09/18

Exploring factors influencing the reporting of adverse events associated with care: perceptions of Tunisian managers

Doi : 10.1016/j.refiri.2018.06.001 
Raouaa Braiki, Msc, PhD(c) a, , Intissar Souli, Msc, PhD(c) b, Asma Ben Hassin, Msc, PhD(c) a, Frédéric Douvil, Ph.D a : infirmier, professeur adjoint
a Faculté des sciences infirmières, université Laval, Québec, Canada, 1050, avenue de la Médecine, pavillon Ferdinand-Vandry, local 3645, QC G1V 0A6 Québec, Canada 
b Faculté des sciences de la santé, école des sciences infirmières, université d’Ottawa, Ottawa, Canada, pavillon Guindon, RGN 3051, 451, rue Smyth, K1H 8M5 Ottawa, Ontario, Canada 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 07 septembre 2018

Résumé

En Tunisie, les événements indésirables associés aux soins (EIAS) représentent un vrai problème de santé publique. Avant l’implantation d’un système de signalement, il est crucial d’explorer les principaux facteurs qui l’influencent.

Objectif

Explorer les facteurs influençant le signalement des EIAS selon la perception des gestionnaires tunisiens.

Méthodes

Une étude de type ethnographique a été réalisée pour recueillir les perceptions de dix gestionnaires travaillant dans cinq unités de soins en Tunisie. Un guide d’entrevue basé sur les travaux de Reason (1997, 1990) et sur le modèle de Pffeifer, Manser et Wahner (2010) a été adopté comme méthode de collecte des données. L’analyse qualitative de données a suivi la méthode de Paillé et Muchielli (2010).

Résultats

Les principaux facteurs qui peuvent empêcher le signalement des EIAS sont essentiellement liés à l’organisation, tels que la crainte de la punition, l’absence de connaissance à propos de la politique et de la procédure de signalement. Quant aux facteurs facilitants, ils sont principalement : l’adoption d’une culture de sécurité, l’engagement des leaderships et l’absence de la punition.

Discussion

Une attention particulière de la part des décideurs est recommandée pour l’implantation des programmes de gestion des risques, tout en se basant sur trois axes fondamentaux : 1) l’organisation, 2) la réglementation, et 3) la culture de sécurité. Pour réussir à intégrer le dispositif d’EIAS en Tunisie, il est primordial de tenir compte des facteurs qui influencent le signalement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

In Tunisia, adverse events in health care are a real public health problem. Before implementing a reporting system, it is crucial to explore the main factors that influence it.

Purpose

Explore Tunisian managers’ perceptions of the factors influencing the reporting of adverse events in health care.

Methods

An ethnographic qualitative study was conducted to collect the perceptions of ten managers working in five care units in a Tunisian University hospital. An interview guide based on the work of Reason (1997, 1990) and on the model of Pffeifer, Manser and Wahner (2010), was adopted as a method of data collection. The qualitative data analysis followed the method of Paillé and Muchielli (2010).

Results

The main barriers influencing the reporting of the adverse events in health care are essentially organizational, such as fear of punishment, lack of knowledge about the process of report. For the motivating, they are: adoption of security culture, commitments for effective leadership and absence of the punishment.

Discussion and conclusion

Particular attention on the part of decision-makers is recommended for the implementation of risk management programs, based on three fundamental axes: 1) organization, 2) regulation, and 3) safety culture. In order to successfully implant the adverse events system of reporting in Tunisia, it is essential to identify the factors influencing the reporting.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Culture de sécurité, Événements indésirables associés aux soins, Facteurs motivant, Système de signalement

Keywords : Adverse events, Motivating factors, Safety culture


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.