Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Consultation multidisciplinaire pour les patients atteints d’une pathologie tumorale (carcinome infiltrant ou lésion précancéreuse) liée à HPV : la consultation multidisciplinaire papillomavirus - 07/09/18

Multidisciplinary consultation for patients with HPV-related invasive carcinoma or precancerous lesions

Doi : 10.1016/j.canrad.2018.07.137 
C. Badoual a, , b , J. Pavie c, M. Ménard d, S. Pernot e, B. Cochand-Priollet f, S. Hurel g, H. Péré h, A.-S. Bats i
a Service d’anatomie pathologique, faculté Paris-Descartes, hôpital européen Georges-Pompidou, AP–HP, 20-40, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
b Inserm U 970, équipe 10, PARCC, France 
c Service d’immunologie clinique, faculté Paris-Descartes, hôpital européen Georges-Pompidou, AP–HP, 20-40, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
d Service d’ORL et chirurgie cervico-faciale, faculté Paris-Descartes, hôpital européen Georges-Pompidou, AP–HP, 20-40, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
e Service de hépato-gastro-entérologie et oncologie digestive, faculté Paris-Descartes, hôpital européen Georges-Pompidou, AP–HP, 20-40, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
f Service d’anatomie pathologique, faculté Paris-Descartes, hôpital Cochin, AP–HP, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
g Service d’urologie, faculté Paris-Descartes, hôpital européen Georges-Pompidou, AP–HP, 20-40, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
h Laboratoire de virologie, faculté Paris-Descartes, hôpital européen Georges-Pompidou, AP–HP, 20-40, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
i Service de gynécologie, faculté Paris-Descartes, hôpital européen Georges-Pompidou, AP–HP, 20-40, rue Leblanc, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 07 septembre 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Le papillomavirus humain (human papillomavirus [HPV]) est l’un des virus les plus transmis, avec environ 550 000 nouveaux cancers associés détectés par an, ce qui représente 5 à 10 % de la totalité des cancers. Les lésions gynécologiques sont les plus fréquentes et les papillomavirus humains à haut risque oncogène responsables de la totalité des carcinomes épidermoïdes du col de l’utérus. Les papillomavirus humains à haut risque oncogène sont également impliqués dans d’autres carcinomes épidermoïdes au niveau du pénis, de l’anus ou de la sphère ORL. Peu de données sont actuellement disponibles sur le risque chez les patients ayant été atteints d’un cancer lié à une infection par un papillomavirus humain à haut risque oncogène, de voir se développer une seconde lésion dans un autre site anatomique. Il n’existe donc pas de recommandation consensuelle pour la prise en charge de ces patients, dans leur globalité. Devant l’augmentation récente du nombre de cancers induits par le papillomavirus humain dans d’autres localisations que gynécologiques, du nombre de patients atteints de deux cancers à des sites distincts, et du fait de l’absence de données exhaustives, nous avons décidé de créer un réseau multidisciplinaire autour d’une consultation HPV au sein de l’hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP). Ce réseau a pour objectifs de mettre en place les meilleurs outils de détection des lésions précancéreuses « multisites » associées au papillomavirus humain afin de déterminer l’impact éventuel d’une prise en charge dédiée de cette population à risque. Cette consultation mensuelle a été créée à l’HEGP en juin 2014. Elle s’organise actuellement autour de cinq consultations : gynécologique, ORL, urologique, digestive et immunologique. Chaque patient chez qui un diagnostic de cancer lié au papillomavirus humain a été réalisé, et dont la prise en charge est assurée à l’HEGP se voit proposer ce suivi particulier : systématiquement, une fois la lésion initiale traitée, le patient est convoqué annuellement pour une journée au cours de laquelle il bénéficie des consultations citées précédemment. Une consultation avec une psychologue est systématiquement proposée. Des prélèvements locaux sont réalisés sur chaque site : un examen cytologique, l’analyse des marqueurs virologiques prédictifs et pronostiques connus sont effectués. Cette étude s’inscrit de façon plus globale dans une thématique de recherche clinique et fondamentale autour des cancers liés au papillomavirus humain.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Given the recent increase in the number of human papillomavirus (HPV)-induced cancers in other locations than gynaecological, the number of patients with two cancers at distinct sites, and because of the lack of exhaustive data, we decided to create a multidisciplinary network around an HPV consultation at the Georges-Pompidou European Hospital (HEGP). This network aims to set up the best tools for detecting HPV-associated “multisite” precancerous lesions in order to determine the possible impact of dedicated care for this at-risk population. This monthly consultation was created at the HEGP in June 2014. It is currently organized around five consultations: gynaecological, ENT, urological, digestive and immunological. Every patient who has been diagnosed with HPV-related cancer and whose care is provided at the HEGP is offered this particular follow-up: systematically, once the initial lesion has been treated, the patient is convened annually for a day during which it benefits from the consultations mentioned above. A consultation with a psychologist is systematically proposed. Local samples are taken at each site: a cytological examination, the analysis of known predictive and prognostic virological markers are carried out. This study fits more broadly in a theme of clinical and fundamental research around cancers related to HPV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Consultation, HPV, CoMPap, Cancer, Anus, Col utérin, Oropharynx

Keywords : Consultation, HPV, CoMPap, Cancer, Anus, Cervix, Oropharynx


Plan


 www.toutsavoir-hpv.org/.


© 2018  Société française de radiothérapie oncologique (SFRO). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.