Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Reconstruction mammaire par lambeau dorsal épargnant le muscle grand dorsal (Muscle-Sparing Latissimus Dorsi, MSLD) associé à un lambeau d’avancement thoraco-abdominal et greffe de tissu adipeux autologue - 07/09/18

Breast reconstruction with Muscle-Sparing Latissimus Dorsi flap combined to a Thoraco-Abdominal advancement flap and fat grafting

Doi : 10.1016/j.anplas.2018.07.013 
A. Mojallal , F. Boucher
 Service de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, université Claude-Bernard Lyon 1, centre hospitalier universitaire de la Croix-Rousse, hospices civils de Lyon, 103, grande rue de la Croix-Rousse, 69004 Lyon, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 07 septembre 2018

Résumé

Le lambeau de grand dorsal (Latissimus Dorsi ou LD) a été décrit pour la première fois par l’Italien Tansini en 1896 et publié en 1906 dans le cas d’une reconstruction de la paroi thoracique après amputation mammaire. L’utilisation du lambeau de grand dorsal dans toutes ses variantes est très fréquente en reconstruction mammaire. Dans ces indications, le muscle est prélevé pour permettre de vasculariser la palette cutanée et/ou apporter du volume au sein reconstruit. Lorsque le muscle est prélevé en totalité ou presque, sa fonction motrice est alors totalement perdue. Les séquelles fonctionnelles liées à la perte du muscle grand dorsal sont alors définitives. Tobin et al. ont montré que le muscle grand dorsal pouvait être séparé en deux lambeaux basés sur les divisions de l’artère thoracodorsale ; le concept d’épargne musculaire était alors posé (Muscle-Sparing Latissimus Dorsi [MSLD]). Le lambeau dorsal avec conservation du muscle (MSLD) tel que nous le prélevons n’emporte qu’une fine bandelette musculaire et préserve 95 % du muscle grand dorsal avec sa vascularisation et son innervation motrice. Cette technique est de levée rapide avec une morbidité du site donneur très faible. Les séquelles fonctionnelles et les complications postopératoires apparaissent limitées par rapport au prélèvement d’un grand dorsal complet quelle que soit la cicatrice dorsale. Le volume du sein à reconstruire est obtenu par plusieurs séances de greffe de tissu adipeux. Nous présentons ici les bases anatomiques et la technique chirurgicale du lambeau dorsal avec conservation du muscle grand dorsal associé à un lambeau thoraco-abdominal d’avancement et une greffe de tissu adipeux en reconstruction mammaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The Latissimus Dorsi flap (or LD flap) was first described by the Tansini in 1896 and published in 1906. It concerned a case of chest wall reconstruction after breast amputation. The use of the LD flap in all its variants is very frequent in breast reconstruction. In these indications, the muscle is harvested for skin paddle vascularization and/or for bringing volume to the reconstructed breast. When all or most of the muscle is taken, its motor function is completely lost. The functional sequelae due to the loss of the latissimus dorsi muscle are then definitive. Tobin et al. showed that the LD muscle can be separated into two flaps based on the division of the thoracodorsal artery; the concept of muscle-sparing was then posed (Muscle-Sparing Latissimus Dorsi [MSLD]). The MSLD as we perform now, concerns only a thin muscle strip and preserves 95% of the LD muscle with its vascularization and motor innervation. This technique is quick with very low donor site morbidity. The functional sequelae and postoperative complications appear limited compared to the harvest of a total LD whatever the posterior scar. The volume of the breast to be reconstructed is obtained by several sessions of fat grafting. We present here the anatomical bases and the surgical technique of the muscle-sparing latissimus dorsi associated with a thoracoabdominal advancement flap and fat grafting in breast reconstruction.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Reconstruction mammaire, Sein, Cancer, Grand dorsal, Injection graisse

Keywords : Breast reconstrcution, Breast, Cancer, Latissimus dorsi, Fat grafting


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.