Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Arthralgies et arthrites d’origine médicamenteuses, rares ou émergentes - 07/09/18

Emerging or rare drug-included arthralgia and arthritis

Doi : 10.1016/j.monrhu.2017.12.008 
Jean-Marie Berthelot a, , Gwenaëlle Veyrac b
a Service de rhumatologie, hôtel-Dieu, CHU de Nantes, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 01, France 
b Service de pharmacovigilance, hôtel-Dieu, CHU de Nantes, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 01, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Si les lupus induits et vascularites induites sont bien connus des rhumatologues, ces diagnostics peuvent ne pas être faits, car ces lupus ou vascularites ne se manifestent parfois que sous la forme d’arthralgies. Ils peuvent par ailleurs être induits par un nombre important de médicaments. Ce chapitre ne traite pas de ces deux entités, ni des arthralgies-arthrites induites par l’interféron, l’IL-2, les anti-aromatases, et la BCG thérapie. Sont, en revanche, détaillées les trois circonstances les plus "piégeuses" : les arthralgies induites par les anti-infectieux, car dans ce contexte les arthralgies peuvent être mises sur le compte de l’infection sous-jacente (isoniazide, ampicilline, tétracyclines, quinolones, rifabutine et rifadine, quinupristine-dalopristine, voriconazole) ; les arthralgies induites par les traitements anti-cancéreux, car une étiologie paranéoplasique aux arthralgies peut alors être retenue à tort : taxanes (Paclitaxel (Taxol®), docetaxel (Taxotere®), cabazitaxel (Jevatana®) ; dérivés du platine : cisplatine (Cisplatyl®), carbo-platine, et oxaliplatine (Eloxatine®) ; alcaloïdes de la pervenche : vincristine (Oncovin®), vinblastine (Velbe®), vindensine (Eldisine®) ; autres chimiothérapies, bortezomib (Velcade®) ; inhibiteurs du check-point : nivolumab (Opdivo®), pembrolizumab (Keytruda®), ipilimumab (Yervoy®) ; plus le filgastrim (Neupogène®) ; les arthralgies induites par des traitements donnés pour des pathologies rhumatismales, ou des atteintes associées aux pathologies rhumatismales, peuvent aussi être sources d’errance : léflunomide, méthotrexate, biothérapies anti-TNF-alpha et ustekinumab, isotretinoïne, antidépresseurs (miansérine, mirtazepine, nefazodone), bisphosphonates, morphiniques. Sont enfin évoquées les arthralgies induites par les gliptines : sitagliptin (Januvia®), vildagliptin (Eucréas®, Galvus®), saxagliptin (Onglyza®), linagliptin (Trajenta®, Jentadueto®) et alogliptin (Vidipia®), ainsi que par les anti-aggrégants : clopidrogel (Plavix®), et ticlopidine (Ticlid®).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Although drug-induced lupus and vasculitis are familiar to rheumatologists, they can be ignored when no other features but arthralgia is present, moreover as a large number of drugs can drive one of those two conditions. This review does not address those disorders, as well as arthralgia-arthritis induced by interferon, IL-2, BCG therapy and anti-aromatases, but focuses on the three more tricky situations: arthralgia induced by antibiotics, since they can be wrongly ascribed to the underlying infection (isoniazid, ampicillin, tetracyclins, quinolones, rifabutine, rifadine, quinupristine-dalopristine, voriconazole); arthralgia induced by anti-cancerous drugs, since a paraneoplastic reaction can sometimes be suspected instead (taxanes: Paclitaxel (Taxol®), docetaxel (Taxotere®), cabazitaxel (Jevatana®); platin-derived drugs: cisplatin (Cisplatyl®), carbo-platin, and oxaliplatin (Eloxatine®); vinca derivatives: vincristine (Oncovin®), vinblastine (Velbe®), vindensin (Eldisine®); other chemotherapies, bortezomib (Velcade®); check-point inhibitors: Nivolumab (Opdivo®), pembrolizumab (Keytruda®), ipilimumab (Yervoy®)), and filgastrim (Neupogen®); arthralgia induced by drugs used to treat rheumatic disorders or closely related conditions: leflunomide, methotrexate, TNF-alpha blockers, ustekinumab, isotretinoin, anti-depressants (mianserin, mirtazepin, nefazodone), bisphosphonates, opioids (which might have contribute to the deathly epidemic of opioid misuse). Last, some arthralgias can be induced by gliptins: sitagliptin (Januvia®), vildagliptin (Eucréas®, Galvus®), saxagliptin (Onglyza®), linagliptin (Trajenta®, Jentadueto®) and alogliptin (Vidipia®), as well as some anti-platelet drugs (clopidrogel (Plavix®), and ticlopidine (Ticlid®)).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Arthralgie, Arthrite, Douleurs, Induite, Iatrogène, Médicament, Traitement, Médicamenteuse

Keywords : Arthralgia, Arthritis, Pain, Induced, Iatrogenic, Medication, Treatment, Drug


Plan


© 2018  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 85 - N° 4

P. 314-320 - septembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Associations rares ou trompeuses entre pathologies articulaires et pathologies ORL
  • Jean-Marie Berthelot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.