Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Limitation et arrêt de thérapeutique(s) active(s) aux urgences - 07/09/18

Limitation and therapeutic (s) active (s) for emergencies

Doi : 10.1016/j.etiqe.2018.04.003 
A. Lassalle-Macke, E. Robert, M. Violeau
 Pôle urgences-Samu-Smur-réanimation, hospitalier de Niort, centre hospitalier de Niort, 40, avenue Charles-de-Gaulle, BP 70600, 79021 Niort cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les limitations et arrêts de thérapeutique active (LATA) sont une pratique fréquente et difficile en dépit de l’existence de référentiels, dans les services d’urgence. Le but de notre travail était d’évaluer la pratique des décisions de LATA dans notre service d’accueil des urgences (SAU) avant l’écriture d’un protocole.

Matériels et méthodes

Le travail présenté est issu d’une étude monocentrique, rétrospective des dossiers médicaux comprenant une décision de LATA prise dans le SAU entre le 1er juillet 2014 et le 31 décembre 2014 et d’une enquête conduite auprès des médecins urgentistes.

Résultats

Soixante-treize dossiers pour 21 462 patients admis au service des urgences ont été analysés. L’âge moyen était de 77 ans (±14 ans). La majorité venait du domicile (53 %) et 39 % d’un EHPAD. La décision de LATA était prise suite à une discussion collégiale principalement avec le réanimateur (58,5 %). Le médecin traitant n’était consulté que dans 7,6 % des dossiers et l’équipe paramédicale n’était que faiblement impliquée (5,7 %). Cependant, la famille était régulièrement informée de la décision (83,6 %). L’existence d’une personne de confiance et de directives anticipées n’était notifiée que dans 1,4 % des dossiers. Des soins palliatifs étaient prodigués chez 60 % des patients. Enfin, les médecins urgentistes soulignaient une carence de formation (59 %) et recommandaient l’écriture d’une procédure de LATA (85 %).

Conclusion

Les résultats retrouvent des écarts importants en termes de prise de décision de LATA par rapport aux référentiels, notamment en termes de collégialité, de traçabilité, d’information et de prise en charge. Il paraît opportun d’améliorer la formation du personnel en s’appuyant sur une procédure d’aide à la décision en situation d’urgence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

Despite the guidelines, Active treatment withholding and withdrawing decisions (LATA) are a common and difficult practice in the emergency room (ER). The objective was to evaluate the practice of LATA decisions in our emergency room before writing a specific tool.

Patients and method

This mono-center, retrospective study assessing the decisions of LATA taken in our emergency department conducted between 1 July 2014 and 31 December 2014. Data were collected by review of medical files and a survey of emergency doctors.

Results

We analyzed seventy-three files out of 21,462 patients in the emergency room, with an average age of 77 years (±14 years). The majority came from the home (53 %) and 39 % from a dependent elderly housing establishment. A loss of autonomy was stressed for 52 % of the patients. The decision of LATA was taken in a collegial way mainly with the intensivist (58.5 %). The family doctor was consulted only in 7.6 % of cases and the paramedical team was only slightly involved (5.7 %). However, the family was informed of the decision (83.6 %). The existence of a confidence person and advance directives were only notified in 1.4 % of cases. Palliative care was provided in 60 % of patients. Finally, emergency physicians reported a lack of training (59 %) and recommended writing a LATA specific tool (85 %).

Conclusion

The results show a gap from the guidelines in the LATA's decision, in particular in terms of collegiality, tracability, information and care. It's necessary to improve the training thank to a specific tool of withholding or withdrawing life sustaining treatment in emergency situation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : LATA, Éthique, Obstination déraisonnable, Médecine d’urgence, Soins palliatifs

Keywords : Withholding and withdrawing decisions, Ethics, Active care limitation, Emergency medicine


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 3

P. 152-160 - septembre 2048 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le don d’organes : voir au-delà des volontés individuelles ?
  • Louise Bernier
| Article suivant Article suivant
  • Les interruptions médicales de grossesse pour mise en péril grave de la santé de la femme. Analyse de 122 demandes à la clinique Jules-Verne de Nantes de 2005 à 2009 d’un point de vue médical et éthique
  • B. Branger, G. Dabouis, R. Jegoudez, C. Launay-Bourrillon, I. Grimaud, D. Berthiau, G. Durand, P. David

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.