Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Tumeurs de l'intestin grêle - 27/09/18

[33-335-A-10]  - Doi : 10.1016/S1879-8527(18)80376-8 
A. David : Médecin radiologue, E. Frampas  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
 Service central de radiologie et imagerie médicale, Hôtel-Dieu, CHU de Nantes, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 1, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 16
Iconographies 30
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Les tumeurs de l'intestin grêle conjuguent un certain nombre de facteurs rendant leur diagnostic difficile malgré une imagerie de plus en plus performante : rareté ; symptomatologie fruste responsable d'une découverte souvent tardive ; difficulté fréquente d'obtenir une preuve histologique avant chirurgie. Bien que le plus fréquemment sporadiques, de découverte fortuite ou révélées par une complication, ces tumeurs peuvent se développer sur certains terrains prédisposants (polyposes familiales, maladie cœliaque, maladie de Crohn, pathologies tumorales hématologiques ou solides métastatiques) et peuvent alors constituer des motifs d'explorations spécifiques de l'intestin grêle. L'imagerie de l'intestin grêle a largement bénéficié d'un regain d'intérêt grâce aux progrès techniques de l'imagerie en coupes (entéroscanner, puis entéro-imagerie par résonance magnétique) qui, grâce à une distension luminale, permettent une exploration de qualité de l'intestin grêle sur tous ses versants, luminal, pariétal et extrapariétal. Ce développement a été concomitant de celui de la vidéocapsule endoscopique, ainsi que des possibilités diagnostiques et thérapeutiques offertes par l'entéroscopie. Couplées à la médecine nucléaire, une approche morphologique et fonctionnelle des tumeurs du grêle est désormais possible, associant détection, caractérisation et bilan d'extension adéquat. La chirurgie reste le pivot du traitement, mais doit être adaptée aux particularités morphologiques et évolutives de chaque type tumoral.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Intestin grêle, Tumeurs, Scanner, IRM, Tumeur neuroendocrine, Adénocarcinome du grêle, Lymphome primitif


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Imagerie radiologique des hernies internes
  • D. Régent, Y. Ranchoup, A. M'Benge, I. Nghi Phi, N. Chikhaoui, J. Mathias
| Article suivant Article suivant
  • Étude radiologique des jéjuno-iléopathies diffuses avec malabsorptions
  • G. Schmutz, L. Gagné-Brosseau, P. Diez, S. Tan, H.-M. Loi, D. Régent

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.