Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Amyloses - 02/10/18

[5-0390]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(18)86443-2 
S. Georgin-Lavialle a, D. Buob b, G. Grateau a,
a Service de médecine interne, Centre de référence des maladies auto-inflammatoires et des amyloses d'origine inflammatoire (CEREMAIA), Hôpital Tenon, AP-HP, Sorbonne Université, 4, rue de la Chine, 75970 Paris, France 
b Service d'anatomie pathologique, Hôpital Tenon, AP-HP, Sorbonne Université, 4, rue de la Chine, 75970 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 03 octobre 2018

Résumé

Les amyloses forment un groupe de maladies définies par une accumulation extracellulaire d'une substance pathologique correspondant à la voie finale commune du métabolisme anormal de certaines protéines. L'amylose, maladie de surcharge, est aussi une maladie du repliement des protéines conduisant à un agrégat où la conformation bêta prédomine. En présence d'une amylose, une approche diagnostique rigoureuse et systématique est nécessaire pour établir son type précis : immunoglobulinique, inflammatoire, héréditaire, sénile. Cette démarche repose sur la prise en compte des antécédents familiaux, l'analyse clinique et la nature des organes atteints, la recherche d'une immunoglobuline monoclonale, ou d'une chaîne légère libre monoclonale, l'étude histologique et immunohistochimique des dépôts, la pratique de tests génétiques, voire l'analyse protéomique des lambdatissus. La majorité des typages peut être réalisée par la plupart des centres hospitalo-universitaires. Pour une minorité de cas, un avis spécialisé est requis, et bénéficie de la présence des centres de maladies rares. La prise en charge des malades atteints d'amylose a considérablement évolué depuis quelques années. Longtemps privées de véritable traitement, la quasi-totalité des amyloses multisystémiques bénéficient maintenant de traitements plus efficaces, et en constante évolution, notamment l'amylose immunoglobulinique, dont le pronostic s'est considérablement amélioré au cours de la dernière décennie.


Mots-clés : Amyloses, Diagnostic, Rouge Congo, Immunohistochimie, Immunoglobuline, Vieillissement, Inflammation


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.