Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Association entre tissu adipeux epicardique et dysfonction systolique infraclinique détectée par strain longitudinal chez les diabétiques mal équilibrés - 10/10/18

Adipose epicardial tissue association with subclinical systolic dysfunction detected by longitudinal strain in diabetic patients with poor glycemic control

Doi : 10.1016/j.ancard.2018.08.003 
F. Aboukhoudir a, b, , S. Rekik c, , M. Pansieri a, P. Obert b
a Service de cardiologie, centre hospitalier d’Avignon, 84000 Avignon, France 
b EA4278, laboratoire de pharm-écologie-cardiovasculaire, Avignon université, 84000 Avignon, France 
c Service de cardiologie, centre hospitalier nord franche comté, route de mulhouse, 90000 Belfort, France 

Auteurs correspondants.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 10 octobre 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Objectif

Déterminer chez les patients diabétiques mal équilibrés l’association entre tissu adipeux épicardique et cardiomyopathie diabétique débutante infraclinique détectée par les paramètres échocardiographiques et notamment le strain longitudinal.

Patients et méthodes

22 patients diabétiques mal équilibrés et 22 patients témoins ont été prospectivement recrutés ; les différents paramètres échocardiographiques incluant le strain et l’épaisseur du tissu adipeux épicardique (TAE) ont été recueillies.

Résultats

Comparativement aux témoins, les patients diabétiques avaient un indice de masse corporel (27,7 vs. 24,6 ; p<0,01), un tour de taille (103 vs. 84 ; p<0,001) et un niveau de CRPus (5,4 vs. 1,5 ; p<0,01) significativement plus élevés. Echocardiographiquement ; aucune différence n’a été notée en terme de fraction d’ejection ou de masse indexée ; en revanche ; les diabétiques avaient un TAE significativement plus important (8,7±0,7 vs. 3,0±1,0 ; p<0,001) et un strain longitudinal plus altéré (−18,8±3,2 vs. −22,3±1,6 ; p<0,001). Une analyse de régression multiple fait apparaître le TAE (β=0,46, p=0,001) comme contributeur indépendant du strain global.

Conclusion

Chez le diabétique mal équilibrés le volume du TAE est associé à une dysfonction systolique myocardique détectée par le strain longitudinal et ce, malgré l’absence d’altération de la FEVG et de coronaropathie sous-jacente.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

The aim of this study is to assess the association between epicardial adipose tissue (EAT) and infraclinical myocardial dysfunction detected by strain imaging in diabetic patients (T2DM) with poor glycemic control.

Methods

22 patients with T2DM and 22 healthy control subjects of similar age and sex were prospectively recruited. Echocardiographic parameters were investigated.

Results

In comparison to controls, diabetic patients had significantly higher body mass index (27.7 vs. 24.6; P<0.01), waist perimeter (103 vs. 84; P<0.001) and usCRP level (5.4 vs. 1.5; P<0.01). On echocardiography; no differences were found in terms of ejection fraction or ventricular mass; however, patients with T2DM had significantly thicker EAT (8.7±0.7 vs. 3.0±1.0; P<0.001) and altered systolic longitudinal strain (−18.8±3.2 vs. 22.3±1.6; P<0.001). On multivariate analysis, EAT was identified as an independent contributor (β=0,46, P=0.001) to systolic longitudinal strain.

Conclusion

In patients with T2DM and poor glycemic control; EAT was associated with infraclinical systolic dysfunction evaluated by global longitudinal strain despite normal at rest ejection fraction and no coronary artery disease.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Diabète, Tissu adipeux épicardique, Strain longitudinal, Cardiomyopathie

Keywords : Diabetes, Longitudinal strain, Epicardial adipose tissue


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.