Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’évaluation psychiatrique au service d’accueil des urgences : particularités sémiologiques - 10/10/18

Psychiatric assessment at the emergency reception service: Semiological characteristics

Doi : 10.1016/j.amp.2018.08.007 
Pablo Carrillo a, Thomas Fovet d, e, Emmanuel Poulet a, , b, c
a Service de psychiatrie des urgences, hospices Civils de Lyon, place d’Arsonval, 69000 Lyon, France 
b Équipe PsyR2, Inserm U1028, CNRS UMR5292, université Lyon 1, centre de recherche en neuroscience de Lyon (CRNL), 69500 Lyon, France 
c Centre hospitalier le Vinatier, 69500 Bron, France 
d CHU de Lille, pôle de psychiatrie, 59000 Lille, France 
e CNRS UMR 9193, laboratoire de sciences cognitives et sciences affectives (SCALab-PsyCHIC), université Lille, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’accueil immédiat des patients présentant des symptômes psychiatriques et leur orientation constitue un défi de taille pour les services d’accueil et de traitement des urgences (SAU) puisque ces patients représentent près de 3 % des usagers des SAU. Nous proposons ici de développer deux grands aspects de la prise en charge des patients présentant des symptômes psychiatriques aux urgences. D’abord, au cours de la phase d’accueil, il s’agit d’évaluer le degré d’urgence et de réaliser un « triage » efficace. L’élimination d’un diagnostic différentiel non psychiatrique est primordial à cette étape. Des outils d’évaluation standardisée comme la Royal Hobart Mental Health Triage Scale peuvent être utilisés. Ensuite, la phase d’évaluation psychiatrique présente un certain nombre de spécificités (contraintes temporelles, demande de soins n’émanant parfois pas du patient mais de son entourage, etc.). Ses objectifs sont : l’évaluation diagnostique, l’identification d’un éventuel risque immédiat (auto- ou hétéro-agressif), la mise en place d’une alliance thérapeutique et la proposition d’un plan de prise en charge. Enfin, dans cet article, les tableaux cliniques les plus fréquents au SAU (état aigu transitoire, crise suicidaire, premier épisode psychotique et état d’agitation aigu) sont présentés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The immediate reception and orientation of patients with psychiatric symptoms is a major challenge for emergency departments as they represent almost 3 % of their care users. We will present here two main aspects of those patients’ care. Firstly, during the reception phase, their's the need to evaluate the degree of urgency and make an efficient “sorting”. The elimination of a non-psychiatric differential diagnosis is there paramount. Standardized evaluation tools like the Hobart Mental Health Triage Scale can be used. Next, the psychiatric assessment phase has some specificities (temporal constraints, entourage as the care claimant, etc.). Its objectives are: diagnosis evaluation, immediate risk identification, creation of a therapeutic alliance and proposal of a care plan. Finally, the most frequent clinical presentations at the emergency department (psycho-social crisis, suicidal crisis, first psychotic episode and acute agitation) are presented.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Accueil, Agitation, Crise, Crise suicidaire, Décompensation, Diagnostic médical, Examen psychiatrique, Gestion des risques, Structure d’urgence, Urgence psychiatrique

Keywords : Agitation, Crisis, Decompensation, Emergency structure, Medical diagnosis, Psychiatric examination, Reception, Risk management, Suicidal crisis, Psychiatric emergency


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 176 - N° 8

P. 803-809 - octobre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aux frontières de la sémiologie psychiatrique !
  • Pierre A. Geoffroy, Thomas Fovet, Antoine Yrondi, Clélia Quiles, Farid Benzerouk, Hugo Peyre, Benjamin Rolland, Clément Donde, Nicolas Hoertel, Pierre-François Rousseau, Baptiste Pignon, Jean-Arthur Micoulaud Franchi, Aïda Cancel, Ali Amad
| Article suivant Article suivant
  • Dépression dans les schizophrénies : d’une évidence à l’obscurité, réflexions pour son diagnostic et sa prise en charge
  • Pierre-François Rousseau, Aïda Cancel, Christophe Lançon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.