Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Imagerie des malformations médullaires - 10/10/18

[31-673-A-15]  - Doi : 10.1016/S1879-8551(18)84393-7 
C. Dubron a,  : Chef de clinique-assistante, A. D'Hondt b : Interne, G. Soto Ares a : Praticien hospitalier
a Service de neuroradiologie, Hôpital Roger-Salengro, Centre hospitalier régional universitaire de Lille, avenue du Professeur-Émile-Laine, 59037 Lille, France 
b Service d'imagerie de la femme et de l'enfant, Hôpital Jeanne-de-Flandre, Centre hospitalier régional universitaire de Lille, avenue Eugène-Avinée, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 19
Iconographies 22
Vidéos 0
Autres 12

Résumé

Les malformations médullaires sont d'origine multifactorielle, impliquant à la fois des facteurs génétiques et environnementaux, notamment nutritionnels. Cliniquement, il existe fréquemment des anomalies cutanées de la ligne médiane appelées marqueurs cutanés de dysraphisme. Après la période périnatale, les dysraphismes se manifestent par le syndrome de fixation caudale regroupant des troubles neurologiques moteurs ou sensitifs, des troubles sphinctériens, des troubles de la statique rachidienne (scoliose) et des anomalies orthopédiques des extrémités. Dans les cas syndromiques les plus graves, des malformations anorectales, des appareils urogénital, cardiopulmonaire et gastro-intestinal peuvent s'associer. L'imagerie par résonance magnétique médullaire est l'examen de choix, nécessitant une immobilisation totale de l'enfant. Son protocole doit comporter une exploration de la totalité du rachis, de la moelle et de l'encéphale. L'interprétation des images requiert d'appliquer une grille de lecture systématique, permettant de mettre en évidence les structures exposées au niveau de la malformation : placode (moelle non « neurulée »), liquide cérébrospinal, graisse. Une classification clinicoradiologique pratique permet de simplifier la connaissance de cette pathologie. Ainsi, on distingue les dysraphismes spinaux ouverts où les malformations sont exposées à l'air (myélocèle, myéloméningocèle associées à la malformation de Chiari de type II) et les dysraphismes spinaux fermés où les malformations sont recouvertes de tissu cutané. Ces derniers peuvent être associés à une masse recouverte par la peau, de nature liquidienne (méningocèle, myélocystocèle terminale et non terminale) ou lipidique (myélolipome et lipo-myélo-méningocèle). Les dysraphismes spinaux fermés sans masse peuvent être simples (ventricule terminal, lipome intradural, anomalies du filum terminal, sinus dermique) ou complexes (agénésie caudale, dysgénésie spinale segmentaire, fistule entérique dorsale, kyste neuroentérique et diastématomyélie).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Classification des malformations médullaires, Dysraphisme spinal, Méningocèle, Moelle attachée


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Malformations congénitales du rachis
  • F. Chapon, S. Pineau, J.-L. Jouve, B. Blondel, N. Girard, G. Bollini
| Article suivant Article suivant
  • Pathologie tumorale de la moelle et de ses enveloppes chez l'adulte et l'enfant
  • F. Benoudiba, J.L. Sarrazin, G. Nasser, I. Stoianov, D. Ducreux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.