Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs de risque de mortalité intrahospitalière après infarctus cérébral au Burkina Faso - 11/10/18

Risk factors for intrahospital mortality after cerebral infarction in Burkina Faso

Doi : 10.1016/j.npg.2018.09.001 
D.L. Lompo a, , K. Cissé c, O. Diallo b, B. Kouanda a, C. Napon b, B.J. Kaboré b
a Unité de formation et de recherches des sciences de la santé, université Ouaga I-Pr Joseph Ki-Zerbo, CHU de Tingandogo, Ouagadougou, Burkina Faso 
b Unité de formation et de recherches des sciences de la santé, université Ouaga I-Pr Joseph Ki-Zerbo, CHU Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou, Ouagadougou, Burkina Faso 
c Institut de recherche en sciences de la santé Ouagadougou, département biologie médicale et santé publique, Ouagadougou, Burkina Faso 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 11 octobre 2018

Résumé

L’objectif de notre étude était d’identifier les facteurs de risque de mortalité intrahospitalière des infarctus cérébraux au Burkina Faso. Une analyse multivariée avec le modèle de régression de Cox a été faite dans le cadre d’une étude transversale, descriptive et analytique, de patients hospitalisés pour infarctus cérébral, de mars 2015 à février 2016, au CHU de Tingandogo, à Ouagadougou. Ont été analysées, les caractéristiques générales des patients à l’admission, les complications et la mortalité intrahospitalière. En tout 151 patients ont été inclus, avec une prédominance masculine (59,6 %), une moyenne d’âge de 63,4 ans. À l’issue de l’hospitalisation, 27 patients sont décédés (17,9 %). Les facteurs de risque indépendants de mortalité intrahospitalière étaient l’âge65 ans à l’admission (OR : 3,302 ; IC95 % : 1,039–10,497 ; p=0,043), le score NIHSS17 à l’admission (OR : 4,167 ; 95 % IC 1,160–9,467 ; p=0,001), l’hyperglycémie à l’admission (OR : 4,890 ; IC95 % : 1,670–14,321 ; p=0,004) et le délai d’admission>24heures (OR : 2,234 ; IC95 % 1,063–5,689 ; p=0,011). La mortalité précoce reste élevée, du fait d’insuffisances de nos systèmes de santé. Une amélioration de la qualité des soins, notamment la fibrinolyse, l’admission précoce en unité neurovasculaire, une optimisation de la prise en charge, notamment des patients âgés, contribueront à la réduction significative de la mortalité précoce des infarctus cérébraux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The objective of our study was to identify the risk factors for intrahospital mortality following cerebral infarctions in Burkina Faso. A multivariate analysis with the Cox regression model was carried out in a cross-sectional, descriptive and analytical study of patients hospitalized for cerebral infarction from March 2015 to February 2016 at the Tingandogo University Hospital Centre, Ouagadougou. The general characteristics of patients at admission, complications and intrahospital mortality were explored. In all 151 patients were included, with a predominance of males (59.6%), and an average age of 63.4 years. At the end of the hospitalization, 27 patients had died (17.9%). The independent risk factors for intrahospital mortality were age65 years at admission (OR: 3.302; 95% CI: 1.039–10.497; P=0.043), NIHSS score17 at admission (OR: 4.167; 95% CI 1.160–9.467; P=0.001), hyperglycemia at admission (OR: 4.890; 95% CI: 1.670–14.321; P=0.004), and admission delay>24hours (OR: 2.234; 95% CI 1.063–5.689; P=0.011). Early mortality remains high as a result of shortcomings in our health systems. An improvement in the quality of care, including fibrinolysis, early admission to stroke units, and optimisation of management, in particular for elderly patients, could contribute to a significant reduction in early mortality from cerebral infarctions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Infarctus cérébral, Mortalité intrahospitalière, Facteurs de risque de mortalité

Keywords : Cerebral infarction, Intrahospital mortality, Mortality risk factors


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.