Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Burnout syndrome and associated factors among university teaching staff in Cameroon: Effect of the practice of sport and physical activities and leisures - 11/10/18

Syndrome du burnout et facteurs associés chez les enseignants d’universités au Cameroun : effets de la pratique des activités physiques et sportives et des loisirs

Doi : 10.1016/j.encep.2018.07.003 
P.T. Moueleu Ngalagou a, b, P.B. Assomo-Ndemba a, L.J. Owona Manga a, c, H. Owoundi Ebolo a, C.N. Ayina Ayina a, M.-Y. Lobe Tanga a, W.R. Guessogo a, d, J. Mekoulou Ndongo a, A. Temfemo a, S.H. Mandengue a,
a Exercise and Sport Physiology and Medicine Unit, University of Douala, PO Box 7064 Logbessou, Bassa, Douala, Cameroon 
b Institut Universitaire du Golfe de Guinée, Douala, Cameroon 
c Department of Public Health, Faculty of Medicine and Pharmaceutical Sciences, University of Douala, Cameroon 
d National Institute of Youth and Sport, University of Yaounde I, Cameroon 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 11 octobre 2018

Abstract

Objectives

This study aimed to evaluate the epidemiology of burnout syndrome among university teaching staff in Cameroon; and to establish if the practice of physical activities and leisures could have preventive effect.

Methods

A cross-sectional study using a self-administered questionnaire on socio-demographic characteristics, socio-professional conditions, Maslach Burnout Inventory-Educator Survey (MBI-ES) to evaluate burnout syndrome, and Ricci-Gagnon metrics to assess level of physical activities practice among grades of teaching staff, in the various faculties of the University of Douala, Cameroon.

Results

Three hundreds and three teaching staff members aged 43±7 years were included (69% males). The prevalence of burnout syndrome was 68%, distributed within the three dimensions as follows: emotional exhaustion (15.2%), depersonalization (32.1%) and loss of personal accomplishment (22.1%), with 57% low level, 38% moderate and 6% severe. Burnout affected respectively 55.4% lecturers, 38.3% senior lecturers and 6.3% professors. Burnout was significantly associated with poor working conditions (P=0.0001), unsatisfactory salary (P=0.0001), part time teaching in private university institutions (P=0.027), sensation of strenuous job (P=0.002), conflict with colleagues (P=0.028), sedentariness (P=0.007). Sport and physical activities showed significant protective effect against burnout (P=0.004), the same with leisures (P=0.016).

Conclusion

The prevalence burnout syndrome is high among university teaching staff in Cameroon. The practice of sport and physical activities and leisures has a protective effect against burnout syndrome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte/Objectifs

La demande de services de qualité supérieure a augmenté avec la mondialisation en cours dans le monde entier. L’environnement socioéconomique est devenu plus compétitif et exigeant en termes de résultats et de performance. Ces exigences exposent les travailleurs à des vulnérabilités en termes de santé au travail, tels que le stress et le burnout encore connus comme syndrome d’épuisement professionnel. Certaines investigations ont rapporté que le burnout est maintenant largement répandu dans plusieurs secteurs ou corps professionnels comme les travailleurs sociaux, les conseillers, les enseignants, les infirmières, les laborantins, les orthophonistes, les ergothérapeutes, les médecins, les dentistes, les policiers et gardiens de prison, les hôtesses de l’air, et même les ménagères et les étudiants. Nous avons émis l’hypothèse que l’université de Douala, avec environ 6000 étudiants à son ouverture en 1993, et comptant 45 306 étudiants avec seulement 771 enseignants en 2017, soit un ratio de 58 étudiants/01 enseignants, sans infrastructures académiques adéquates, les enseignants pourraient être exposés au burnout. Comme des études ont trouvé et rapporté des effets bénéfiques préventifs, protecteurs et même thérapeutiques des activités physiques sur de nombreuses affections et syndromes comme les maladies cardiovasculaires, le diabète, les fonctions cognitives et mentales, le syndrome métabolique, les cancers, le stress, la dépression, le vieillissement, la démence, nous avons secondairement émis l’hypothèse que les activités physiques pourraient avoir le même effet bénéfique sur le personnel enseignant universitaire exposé à l’épuisement professionnel. Cette étude avait pour but d’évaluer l’épidémiologie du burnout syndrome chez les enseignants d’universités au Cameroun ; et d’établir si la pratique d’activités physiques et de loisirs peut avoir un effet préventif.

Méthodes

Étude transversale utilisant un questionnaire auto-administré avec quatre sections sur (a) les caractéristiques sociodémographiques, notamment : l’âge, le sexe, l’état matrimonial, la distance au lieu de travail, la durée du déplacement domicile-lieu de travail ; (b) les caractéristiques socioprofessionnelles et les conditions de travail, notamment : la spécialité, l’ancienneté, le grade, les conditions de travail, le nombre de cours dispensés, le nombre de niveaux enseignés, le nombre de thèses supervisées par an, le nombre d’heures consacrées à des tâches administratives par semaine, nombre d’heures de cours donnés en parallèle dans les instituts universitaires privés, le nombre de week-ends libres par mois, le nombre de jours de vacances par an, la perception du travail, les conflits professionnels ; (c) le psychomètre Maslach Burnout Inventory-Educators Survey (MBI-ES), pour évaluer le burnout syndrome dans ses trois dimensions : épuisement émotionnel (EE), dépersonnalisation (DP), perte d’accomplissement personnel (PAP) ; et (d) le questionnaire de Ricci-Gagnon, qui évalue le niveau de pratique des activités physiques et classe les participants comme inactifs, actifs ou très actifs.

Résultats

Au total, 303 enseignants âgés de 29 à 62 ans (43±7 ans) ont été inclus (69 % des hommes). La prévalence du burnout était de 68 %, répartis dans les trois dimensions comme suit : épuisement émotionnel (15,2 %), dépersonnalisation (32,1 %), perte d’accomplissement personnel (22,1 %), avec 57 % de faible niveau, 38 % modéré et 6 % sévère. Le burnout a affecté 55,4 % d’enseignants assistants, 38,3 % de maîtres-assistants et 6,3 % des professeurs. Le burnout était significativement associé aux mauvaises conditions de travail (p=0,0001), au salaire insatisfaisant (p=0,0001), aux vacations dans les institutions universitaires privées (p=0,027), à la sensation de travail pénible (p=0,002), aux conflits avec les collègues (p=0,028), à la sédentarité (p=0,007). La pratique des activités physiques a montré un effet protecteur significatif contre le burnout (p=0,04), de même que les loisirs (p=0,016).

Conclusions

Le syndrome de burnout a une prévalence élevée chez le personnel enseignant universitaire au Cameroun avec plusieurs facteurs associés. La pratique des activités physiques et de loisirs a un effet protecteur contre le syndrome d’épuisement professionnel. L’Asthénie, les douleurs dorsales, les maux de tête, la méfiance, l’irritabilité, sont les cinq premiers symptômes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Burnout syndrome, Occupational exhaustion, University teaching staff, Physical activities and sports, Leisures

Mots clés : Syndrome de burnout, Epuisement professionnel, Enseignant d’université, Activités physiques et sportives, Loisirs


Plan


© 2018  L'Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.