Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fractures de l’arc postérieur du pelvis : le vissage sacro-iliaque guidé par navigation peropératoire fondée sur scanner 3D - 11/10/18

Posterior pelvic ring fractures: Intraoperative 3D-CT guided navigation for accurate positioning of sacro-iliac screws

Doi : 10.1016/j.rcot.2018.08.003 
Simone Ghisla a, 1, Francesca Napoli a, 1, , Gyozo Lehoczky b, Marco Delcogliano a, Nermine Habib a, Michele Arigoni c, Giuseppe Filardo d, Christian Candrian a
a Orthopaedics and Traumatology Unit, Regional Hospital of Lugano-EOC, Via Tesserete 46, 6900 Lugano, CH, Suisse 
b Orthopaedics and Traumatology Department, University Hospital of Basel, Basel, Suisse 
c Surgery Department, Regional Hospital of Locarno-EOC, Locarno, Suisse 
d Rizzoli Orthopaedic Institute, IRCCS, Bologna, Italie 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 11 octobre 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

Introduction

Posterior pelvic ring fractures frequently pose a problem of stability with an elevated risk of complications. The traditional method of percutaneous sacro-iliac (SI) stabilization with the use of fluoroscopic image amplifiers demands a high degree of experience and has an elevated risk of screws’ malpositioning.

Hypothesis

Intraoperative 3D-CT scan coupled with a navigation system (O-Arm©) can allow screw fixation accuracy while limiting the risk of complications for the treatment of posterior pelvic ring fractures.

Material and methods

Patients with posterior pelvic ring fractures stabilized with percutaneous SI screws through O-Arm© navigation from August 2008 to December 2017 were analyzed. A modified Gras classification was used to determine screws’ positioning under CT visualization, and intra-operative and early postoperative complications were documented.

Results

Among the 21 patients evaluated, 14 men and 7 women with a mean age of 57.8 years (range 25–91), receiving 39 screws, the rate of misplacement was low: 82%, grade I, 15.4%, grade II, and only 2.6% grade III. Only one patient underwent revision surgery, not because of misplacement but rather for a secondary implant loosening. No complications occurred in this series.

Discussion

This study documented a large series of patients treated for pelvic ring fractures using the intraoperative 3D-CT O-Arm© guided navigation. This surgical approach provided a precise and safe SI screw positioning with no complications.

Level of evidence

IV, Retrospective study.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Posterior pelvic ring fracture, Sacro-iliac screws fixation, O-Arm©



 Cet article peut être consulté in extenso dans la version anglaise de la revue Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research sur Science Direct (sciencedirect.com) en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.