Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Suivi thérapeutique pharmacologique des antiviraux aciclovir et ganciclovir - 12/10/18

[90-45-0225-A]  - Doi : 10.1016/S2211-9698(18)78165-X 
S. Lefeuvre a : Praticien hospitalier, E. Billaud b,  : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier de pharmacologie
a Laboratoire de biochimie, CHR d'Orléans, 14, avenue de l'Hôpital, 45067 Orléans, France 
b Faculté de médecine Paris Descartes, Laboratoire de pharmacologie-toxicologie, Hôpital européen Georges-Pompidou, 20-40, rue Leblanc, 75908 Paris cedex 15, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Aciclovir et ganciclovir sont des antiviraux à action directe, analogues nucléosidiques indiqués dans la prévention et le traitement des infections, respectivement, à herpes simplex virus (HSV) pour l'aciclovir et à cytomégalovirus (CMV) pour le ganciclovir chez des patients immunodéprimés (syndrome de l'immunodéficience acquise [sida], transplantation) ou immunocompétents (infections cutanéomuqueuses et ophtalmiques), à risque accru d'infections symptomatiques. Ils sont disponibles sous formes injectable, orale et locale. Leur pharmacocinétique est caractérisée par une forte variabilité intra- et inter-patient, une faible biodisponibilité prise en compte par la mise à disposition de prodrogues (respectivement ester valaciclovir et valganciclovir), une élimination essentiellement rénale et une demi-vie de l'ordre de trois heures. Le suivi thérapeutique pharmacologique est couramment réalisé sur la base des concentrations résiduelles, la marge thérapeutique conseillée du ganciclovir et de l'aciclovir est de 1 à 2 mg/l. Les concentrations maximales doivent être inférieures à 10 mg/l. La posologie est adaptée aux besoins cliniques (curatif ou prophylaxie) et optimisée en fonction du risque toxique (neurotoxicité - à type de confusion, hallucinations et/ou hématotoxicité), en cas de surdosage, risques majorés par l'âge et l'insuffisance rénale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Aciclovir, HSV, Ganciclovir, CMV, Suivi thérapeutique pharmacologique


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Suivi thérapeutique pharmacologique de la névirapine
  • R. Garraffo, C. Solas, B. Lacarelle
| Article suivant Article suivant
  • Examens préthérapeutiques et surveillance des traitements par biomédicaments
  • B. Chaigne, H. Watier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.