Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lombalgie chronique et difficultés sexuelles : évaluation, éducation et intervention - 15/10/18

Chronic low back pain and sexual dysfunctions: Evaluation, education and treatment

Doi : 10.1016/j.sexol.2018.09.004 
A.-J. Lafrenaye-Dugas, F. Courtois
 Université du Québec à Montréal, H3C3P8 Montréal, Canada 

Auteur correspondant. Département de sexologie, université du Québec à Montréal, Succursale centre ville, 8888, H3C3P8 Montréal, Canada.Département de sexologie, université du Québec à Montréal, Succursale centre ville, 8888MontréalH3C3P8Canada
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le lundi 15 octobre 2018

Résumé

Introduction

Les lombalgies chroniques ont des répercussions physiques, psychologiques et sociales qui peuvent toutes avoir une incidence sur la sexualité.

Objectif

Présenter une revue de littérature sur la lombalgie chronique et ses répercussions physiques, psychologiques et sociales sur la sexualité, ainsi que les programmes d’intervention biopsychosociale sur la sexualité en contexte de douleur chronique.

Méthodologie

Revue de la littérature sur les bases de données PubMed, PsycINFO et Google Scholar en utilisant plusieurs mots clés, dont « chronic low back pain », « chronic pain », « low back pain », « sexuality », « sexual function » et « sexual dysfunction ». Toute publication pertinente, ainsi que leurs références ont été considérées.

Résultats

Les études montrent que la lombalgie chronique peut entraîner des troubles du désir, de l’excitation, et de l’orgasme, qui peuvent être directement liées à l’étiologie de la douleur, comme dans le cas d’hernies discales, ou aux effets secondaires de médicaments comme les antidépresseurs, les analgésiques, ou opioïdes, ou encore les traitements mécaniques ou chirurgicaux. Les répercussions psychologiques de la lombalgie, comme la dépression, l’anxiété, l’hypervigilance à la douleur, une faible estime de soi et image corporelle, des distorsions cognitives et pensées catastrophisantes et un passé de violence sexuelle, peuvent également contribuer aux dysfonctions sexuelles. Les facteurs sociaux, enfin, peuvent entraîner des changements de rôles de genre qui peuvent altérer l’engagement dans les relations sexuelles ; et peuvent avoir un impact sur le partenaire et la sexualité. Ces facteurs favorisent une prise en charge holistique de type biopsychosocial associant notamment la thérapie cognitivo-comportementale, l’éducation au cycle de la douleur, et l’exercice physique, qui ont montré des résultats encourageants.

Conclusion

Les programmes multidisciplinaires axés sur un modèle biopsychosocial semblent indiquer pour traiter les divers aspects de la douleur chronique et ses répercussions sur la sexualité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Chronic low back pain has physical, psychological and social repercussions that can interfere with sexuality.

Objective

Present a literature review on chronic low back pain and its physical, psychological and social repercussions on sexuality, as well as biopsychosocial intervention programs for sexual dysfunctions in the context of chronic pain.

Methods

Literature review on PubMed, PsycINFO and Google Scholar using key words such as “chronic low back pain”, “chronic pain », “low back pain”, “sexuality”, “sexual function”. Every relevant publication and their references were considered.

Results

Results indicate that chronic low back pain can be associated with hyposexual desire, arousal difficulties and orgasm disorder, which can be directly related to the aetiology of pain, such as following herniate discs, or side effects of medications such as antidepressives, analgesics, or opioids, or side effects of mechanical or surgical treatments. Psychological repercussions of low back pain, such as depression, anxiety, hypervigilance to pain, low self-esteem and body image, as well as a history of sexual abuse can also contribute to sexual dysfunctions. Social factors, finally, can trigger changes in sexual and social roles, altering the desire to engage in sexuality, or have an impact on the partner. These factors call for holistic biopsychosocial interventions, combining for example cognitivo-behavioral techniques, education on the cycle of pain, and physical exercises, which have shown encouraging results.

Conclusion

Multidisciplinary programs based on a biopsychosocial model seem best indicated to treat the various aspects of chronic pain and their impact on sexuality.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lombalgie chronique, Douleur chronique, Sexualité, Dysfonctions sexuelles, Approche biopsychosociale, Alliance thérapeutique

Keywords : Chronic low back pain, Chronic pain, Sexuality, Sexual dysfunctions, Biopsychosocial approach, Therapeutic alliance


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.