Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Fièvre aiguë de l'enfant - 23/10/18

[25-140-E-10]  - Doi : 10.1016/S1959-5182(18)65319-X 
N. Droz  : Praticien hospitalier contractuel, R. Tenconi : Chef de clinique assistant, M. Cotillon : Praticien hospitalier contractuel, T. De Groc : Praticien attaché, B. Cojocaru : Praticien hospitalier, responsable des Urgences pédiatriques, R. Basmaci : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, J.-C. Mercier : Professeur des Universités émérite, responsable de service par intérim
 Service de pédiatrie-Urgences pédiatriques, Hôpital Louis-Mourier (Hôpitaux universitaires Paris-Nord, Val-de-Seine), AP-HP, Université Paris-Diderot, La Sorbonne Paris-Cité, 178, rue des Renouillers, 92700 Colombes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

La fièvre aiguë est fréquente chez l'enfant. Elle reflète l'activation des défenses de l'organisme contre des agents infectieux invasifs parfois bactériens mais surtout viraux. Elle n'est pas dangereuse en soi mais, souvent vectrice de crainte pour les parents, elle constitue un motif récurrent de consultation dans les services d'urgences pédiatriques. Dans l'évaluation d'un enfant fébrile, il est important de prendre en considération la diminution importante des infections bactériennes depuis l'introduction de nouveaux vaccins conjugués, mais aussi l'âge de l'enfant. En effet, le risque d'infection bactérienne sévère (IBS) et les germes responsables varient selon les tranches d'âge : les nouveau-nés et les nourrissons de moins de 3 mois constituent une catégorie à risque élevé du fait d'un système immunitaire encore immature. Une approche clinique est fondamentale. Elle comporte d'abord un interrogatoire à la recherche de facteurs de risque d'IBS, puis un examen clinique complet mais rapide permettant d'identifier les signes de sepsis en s'appuyant sur les constantes vitales, et sur des critères reconnus comme étant des signes de gravité (circulatoires, respiratoires et neurologiques). L'examen clinique peut être difficile chez l'enfant. On s'aide alors de tests biologiques, soit de routine (numération formule sanguine, protéine C réactive, procalcitonine), soit de recherche (« biosignature » spécifique bactérienne ou virale). L'enjeu est à la fois de ne pas passer à côté d'une IBS qui nécessite une antibiothérapie rapide et adaptée mais aussi de diminuer la pression sélective des antibiotiques et d'éviter l'émergence de germes multirésistants. Le traitement symptomatique de la fièvre vise au confort de l'enfant (et accessoirement des parents). Le paracétamol en monothérapie ou, si contre-indiqué, un anti-inflammatoire non stéroïdien est indiqué en première intention. L'utilisation préventive des antipyrétiques n'est pas recommandée pour la prévention des crises fébriles simples.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Fièvre, Enfant, Infections bactériennes invasives, Vaccinations, Scores clinicobiologiques, Antipyrétiques, Crises fébriles


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Analgésie aux urgences pédiatriques
  • G. Chéron, S. Faesch, G. Orliaguet
| Article suivant Article suivant
  • Éruptions fébriles de l'enfant (dans un contexte d'urgence)
  • G. Picherot, S. Barbarot, A. Mouzard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.