Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de contrôle de l’asthme à Brazzaville - 04/11/18

Evaluating asthma control in Brazzaville

Doi : 10.1016/j.reval.2018.09.006 
R.G. Bopaka a, , E.L.P. Bemba a, b, F.H. Okemba Okombi a, b, c, K.B. Ossalé Abacka a, P.P. Koumeka a, N.B. Ebenga Somboko a, M. Illoye-Ayet a, A. NKanga a, J. Mboussa a, b
a Service de pneumologie, CHU de Brazzaville, Brazzaville, The Democratic Republic of the Congo 
b Faculté des sciences de la santé, université Marien Ngouabi, Brazzaville, The Democratic Republic of the Congo 
c Programme national de lutte contre la tuberculose, Brazzaville, The Democratic Republic of the Congo 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 04 novembre 2018

Résumé

Introduction

À Brazzaville, l’asthme est un véritable problème de santé publique. Sa prévalence varie entre 5,2 à 10,22 % d’après deux études réalisées respectivement en 1990 et en 2014. Le but de ce travail était d’évaluer le contrôle de l’asthme à Brazzaville.

Patients et méthodes

Nous avons mené une étude descriptive analytique, rétrospective entre le 1er janvier 2015 au 31 décembre 2016, portant sur les dossiers des patients asthmatiques hospitalisés dans le service de pneumologie du CHU de Brazzaville. Les critères d’évaluations étaient celles de Global Initiative for Asthma (GINA) de 2014.

Résultats

Nous avons répertorié 83 patients asthmatiques hospitalisés, avec une prévalence de 5,71 % (83/1452). Parmi eux, 78 étaient inclus dans l’étude. Le sexe féminin était prédominant dans 59 cas (75,64 %). La moyenne d’âge était de 38,39 ans (±16,92) avec des extrêmes allant de 17 et 82 ans. L’atopie était retrouvée dans 43 cas (55,12 %), dont 19 cas (24,36 %) pour la rhinite et 24 cas (30,77 %) pour l’asthme. La moyenne d’âge au moment du diagnostic d’asthme était de 14,32 ans (±8,33) avec des extrêmes de 2 ans et 37 ans. L’asthme était contrôlé dans 24 cas (30,77 %), partiellement contrôlé dans 40 cas (51,28 %) et non-contrôlé dans 14 cas (17,95 %). Parmi les items altérés chez les patients partiellement contrôlés et non-contrôlés, le recourt au bronchodilatateur de courte durée d’action au-delà de 2 fois par semaine était dominant dans 54 cas (69,23 %), les symptômes nocturnes dans 45 cas (57,69 %), la limitation des activités physiques dans 39 cas (50 %), les symptômes diurnes au-delà de 2 fois par semaine dans 34 cas (43,58 %). Les causes de non-contrôle étaient la mauvaise observance thérapeutique dans 47 cas (60,25 %), l’irrégularité dans la consultation de suivi dans 41 cas (52,56 %), l’automédication dans 29 cas (37,17 %) et la rhinite allergique associée dans 17 cas (21,79 %). Les causes de mauvaise observance thérapeutiques étaient l’insuffisance de moyens financiers dans 43 cas (55,12 %), l’insuffisance d’éducation dans 34 cas (43,58 %).

Conclusion

À travers cette étude, les patients asthmatiques sont moins contrôlés à Brazzaville. L’inobservance thérapeutique, le manque des moyens financiers et l’insuffisance de l’éducation thérapeutique seraient responsables de non-contrôle de l’asthme dans cette ville. Des plans stratégiques de la part du personnel soignant et des autorités sanitaires dans le cadre de la sensibilisation et de la prise en charge des patients asthmatiques sont nécessaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

In Brazzaville, asthma is a real health public concern. Its prevalence ranges from 5.2 to 10.22% according to two surveys performed respectively in 1990 and in 2014. The aim of the present study was to evaluate asthma control in Brazzaville.

Patients and methods

We carried out an analytic descriptive, retrospective survey between 1 January 2015 and 31 December 2016 in patients hospitalized for asthma. The evaluation criteria were those of the Global Initiative for Asthma (GINA) in 2014.

Results

We identified 83 patients hospitalized for asthma, with a prevalence about 5.71% (83/1452). Of these, 78 were included in the survey. The study population was predominantly female, with 59 cases (75.64%). The average age was 38.39 years (±16.92; range: 17–82 years). Atopy was noted in 43 cases (55.12%), with 19 cases (24.36%) of rhinitis and 24 cases (30.77%) of asthma. The average age at the time of asthma diagnosis was 14.32 years (±8.33; range: 2–37 years). Asthma was controlled in 24 cases (30.77%), partially controlled in about 40 cases (51.28%) and uncontrolled in about 14 cases (17.95%). The chief impairments seen in partially controlled and uncontrolled patients were as follows: use of short-acting bronchodilators more than twice a week in 54 cases (69.23%), nocturnal symptoms in 45 cases (57.69%), limitation of physical activities in 39 cases (50%), and diurnal symptoms occurring more than twice a week in 34 cases (43.58%). The causes of non-control were poor treatment compliance in 47 cases (60.25%), irregular follow-up in 41 cases (52.56%), self-medication in 29 cases (37.17%), and associated allergic rhinitis in 17 cases (21.79%). The cause of poor compliance was inadequate financial means in 43 cases (55.12%), and insufficient education in 34 cases (43.58%).

Conclusion

Our survey reveals poor control of their disease in asthmatic patients in Brazzaville. Poor treatment compliance, inadequate financial means and inadequate education about treatment were the causes of poor asthma control in this city. Strategic plans must be put in place by healthcare staff and the health authorities to improve patient awareness and enhance management of the disease.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Évaluation, Contrôle, Asthme, Brazzaville, Congo

Keywords : Evaluation, Control, Asthma, Brazzaville, Congo


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.