Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Identification d’une signature moléculaire prédictive du risque de progression des tumeurs de vessie n’infiltrant pas le muscle - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.195 
C. Le Goux 1, D. Damotte 2, S. Vacher 3, N. Barry Delongchamps 4, M. Sibony 4, B. Terris 4, M. Zerbib 4, I. Bieche 3, G. Pignot 5,
1 Hôpital Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre, France 
2 Centre de recherche des Cordeliers, Paris, France 
3 Unité de pharmacogenomique, service de génétique, institut Curie, Paris, France 
4 Hôpital Cochin, Paris, France 
5 Institut Paoli-Calmettes, Marseille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

Récemment, les analyses génomiques ont permis d’identifier de nouvelles altérations moléculaires et potentielles cibles thérapeutiques dans les tumeurs infiltrantes de vessie. L’objectif de cette étude était d’évaluer l’implication de 29 gènes précédemment identifiés par le TCGA et/ou localisés sur des régions génomiques altérés dans une série de 61 tumeurs de vessie non infiltrant le muscle (TVNIM).

Méthodes

Les niveaux d’expression de 29 gènes ont été analysés par RT-PCR quantitative en temps réel, sur une série consécutive de 128 tumeurs de vessie, incluant 61 TVNIM (25 PTA de bas grade, 14 PTA de haut grade et 22 pt1 de haut grade) et 67 TVIM et 18 témoins (tissu vésical normal). Tous les patients ont signé un consentement éclairé. Les mutations ADN des gènes HRAS, PIK3CA et FGFR3 ont également été analysées par HRM et séquençage sanger. Les résultats de l’analyse transcriptomique et génomique ont été couplés à une analyse de survie.

Résultats

Les mutations de HRAS, pik3ca et fgfr3 étaient retrouvées dans 4,5 %, 15,9 % et 50,0 % des TVNIM sans corrélation au pronostic. Au sein des TVNIM, 23 gènes (79,3 %) étaient significativement dérégulés. En analyse univariée, la surexpression de rxra, fgfr3 et ccne1 était significativement associée à la survie sans récidive (p=0,0017, p=0,043 et p=0,039, respectivement) et à la survie sans progression (p=0,0043, p=0,022 et p=0,022, respectivement). La surexpression de fgfr3 était, par ailleurs, associée à une moindre réponse à la BCG-thérapie (p=0,037). Une analyse en clustering a permis d’identifier une signature moléculaire composée de ces 3 gènes (RXRA, FGFR3 et CCNE1) permettant de séparer les TVNIM en 4 sous-groupes pronostiques. Cette signature était un facteur pronostique indépendant en analyse multivariée en termes de survie sans récidive (p=0,004) et sans progression (p=0,05).

Conclusion

Les altérations génomiques décrites pour les tumeurs infiltrantes dans le TCGA concernent également les TVNIM. Nous avons identifié une signature moléculaire de 3 gènes (RXRA, FGFR3 et CCNE1) significativement associée au risque de récidive et de progression, suggérant un intérêt potentiel à l’échelon individuel. La correction de ces altérations moléculaires pourrait constituer une stratégie thérapeutique ciblée prometteuse dans les TVNIM.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 721 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • PD-L1 est-il un marqueur prédictif dans les TVNIM à haut risque réfractaires au traitement d’attaque par instillations endo-vésicales de BCG ?
  • C. Delcourt, C. Pfister, F. Nouhaud, J. Sabourin, P. Gemival, J. Irani, F. Gobet
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de l’infiltrat lymphocytaire dans les tumeurs de la vessie t1 de haut grade : quelle valeur pronostique ?
  • R. Betari, M. Rouanne, C. Radulescu, A. Goubar, N. Signolle, Y. Neuzillet, Y. Allory, A. Marabelle, J. Adam, T. Lebret

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.