Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Échographie des fractures de stress - 05/11/18

Echography of the stress fractures

Doi : 10.1016/j.jts.2018.09.001 
S. Bianchi a, , D. Jacob b
a CIM SA, cabinet imagerie médicale, route de Malagnou 40A, 1208 Genève, Suisse 
b IM2P, Ramsay GDS, hôpital privé Dijon Bourgogne, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le lundi 05 novembre 2018

Résumé

Un examen précis des surfaces osseuses est essentiel dans de nombreuses explorations échographiques musculosquelettiques. Plusieurs articles rapportent la sémiologie échographique dans les fractures de stress des genoux, des jambes, des chevilles et des pieds. Les arguments fondamentaux en faveur d’une fracture de stress sont : (1) l’œdème des parties molles ; (2) l’épaississement hypoéchogène du périoste ; (3) l’hyperhémie focale des parties molles, du périoste et fréquemment au sein de la corticale osseuse ; (4) l’aspect normal des structures adjacentes. Le diagnostic échographique de fracture de stress nécessite une corrélation aux données cliniques, la sémiologie échographique étant aspécifique. Quand un diagnostic échographique de fracture de stress est suggéré, une attitude thérapeutique comportant repos et mise en décharge avec suivi clinique peut être proposée dans la plupart des cas. En cas de discordance avec la clinique ou d’évolution non favorable, une IRM doit être réalisée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Accurate assessment of bones is essential in every musculoskeletal US examination. Several articles reported the US appearance of SF of knees, legs, ankles and feet. The US hallmarks of a SF at this level are: (1) local soft tissues oedema; (2) hypoechoic thickening of the periosteum; (3) hyperaemia located into the soft tissues, periosteum and frequently inside the bone cortex; (4) normal appearance of other local structures. The US diagnosis of a SF necessitates a careful correlation with clinical findings, since US appearance although suggestive is aspecific. If US indicate a SF, an attending attitude including rest and avoidance of charge and clinical follow-up can be proposed in most patients. If the patient does not improve or in case presenting a discrepancy between US and clinical findings a MRI examination must be obtained.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Échographie, Fractures, Fractures par insuffisance, Fractures de fatigue

Keywords : Sonography, Ultrasound, Insufficiency fractures, Fatigue fractures


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.