Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Seconde allogreffe : recommandations de la Société Francophone de Greffe de Moelle et de Thérapie Cellulaire (SFGM-TC) - 07/11/18

Second allogeneic hematopoietic stem cell transplant: Guidelines from the francophone Society of bone marrow transplantation and cellular therapy (SFGM-TC)

Doi : 10.1016/j.bulcan.2018.05.018 
Nabil Yafour 1, 2, , Marie Anne Couturier 3, Saba Azarnoush 4, Stéphane Girault 5, Eric Hermet 6, Stavroula Masouridi Levrat 7, Aline Schmidt 8, 9, Mauricette Michallet 10, Pascaline Etancelin 11, Thierry Guillaume 12, Florent Malard 13, Anne Sirvent 14, Ibrahim Yakoub-Agha 15, 16, Xavier Poiré 17
1 Établissement Hospitalier et Universitaire 1er-Novembre 1954, service d’hématologie et de thérapie cellulaire, BP 4166, 31000 Ibn Rochd, Oran, Algérie 
2 Université d’Oran 1, Ahmed Ben Bella, faculté de médecine, Oran, Algérie 
3 Hôpital Morvan, institut cancérologie-hématologie, CHRU Brest, 2, avenue Foch, 29200 Brest, France 
4 Université Paris Diderot, hôpital Robert-Debré, service d’immuno-hématologie pédiatrique, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 
5 CHU Limoges, hématologie clinique et thérapie cellulaire, 2, avenue Martin-Luther-King, 87042 Limoges, France 
6 Université d’Auvergne EA3846, CIC-501, CHU Estaing, service de thérapie cellulaire et d’hématologie clinique adulte, Clermont-Ferrand, 58, rue Montalembert, 63000 Clermont-Ferrand, France 
7 Geneva university hospitals, division of hematology, department of medical specialties, rue Gabrielle-Perret-Gentil 4, 1205 Geneva, Suisse 
8 CHU d’Angers, maladies du sang, 4, rue Larrey, 49100 Angers, France 
9 Université d’Angers, Inserm U892/CNRS 6299, 49035 Angers, France 
10 Centre hospitalier Lyon Sud, hématologie clinique, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69495 Pierre-Bénite cedex Lyon, France 
11 Centre Henri-Becquerel, laboratoire de génétique oncologique, rue d’Amiens, 76000 Rouen, France 
12 CHU de Nantes, Hôtel-Dieu, service d’hématologie, 1, place Ricordeau, 44000 Nantes, France 
13 AP–HP, hôpital Saint-Antoine, service d’hématologie et de thérapie cellulaire, 75012 Paris, France 
14 CHU Montpellier, hôpital Arnaud-de-Villeneuve, service de l’onco-hématologie pédiatrique, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34090 Montpellier, France 
15 CHU de Lille, maladies du sang, unité d’Allogreffe de CSH, 59000 Lille, France 
16 Université de Lille 2, LIRIC, Inserm U995, 59000 Lille, France 
17 Cliniques universitaires Saint-Luc, service d’hématologie, 10, avenue Hippocrate, 1200 Bruxelles, Belgique 

Nabil Yafour, Unité d’allogreffe de moelle osseuse, service d’hématologie et de thérapie cellulaire, EHU 1er-Novembre 1954, Oran, Algérie.Unité d’allogreffe de moelle osseuse, service d’hématologie et de thérapie cellulaire, EHU 1er-Novembre 1954OranAlgérie
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 07 novembre 2018

Résumé

Après allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (allo-CSH), la rechute de la maladie initiale et le dysfonctionnement du greffon restent aujourd’hui parmi les causes majeures d’échec de cette thérapeutique tant pour les hémopathies malignes que non malignes. Une seconde allo-CSH est une option pour pallier ces situations. Dans le cadre des 8e ateliers d’harmonisation des pratiques de greffe de la Société francophone de greffe de moelle et de thérapie cellulaire (SFGM-TC), le groupe de travail s’est basé sur les données de la littérature, afin d’élaborer des recommandations concernant la faisabilité, les indications, le choix du donneur et le conditionnement de la seconde allo-CSH. En cas de rechute de la maladie, une seconde allogreffe avec conditionnement à intensité réduite ou non myéloablatif est une option raisonnable, en particulier chez les patients en bon état général (Karnofsky/Lansky>80 %), avec un faible score de comorbidités (score EBMT3), ayant une longue rémission après la première greffe (>6 mois) et une faible masse tumorale au moment de seconde allogreffe. Un donneur géno-identique tend à donner une meilleure survie globale. En cas de dysfonctionnement du greffon (rejet primaire et secondaire), un conditionnement immunoablatif est recommandé. Un changement de donneur reste une option valide, en particulier, en l’absence de maladie du greffon contre l'hôte après la première allo-CSH.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Disease recurrence and graft dysfunction after allogeneic hematopoietic stem cell transplantation (allo-HSCT) currently remain among the major causes of treatment failure in malignant and non-malignant hematological diseases. A second allo-HSCT is a valuable therapeutic option to salvage those situations. During the 8th annual harmonization workshops of the french Society of bone marrow transplantation and cellular therapy (SFGM-TC), a designated working group reviewed the literature in order to elaborate unified guidelines on feasibility, indications, donor choice and conditioning in the case of a second allo-HSCT. In case of relapse, a second allo-HSCT with reduced intensity or non-myeloablative conditioning is a reasonable option, particularly in patients with a good performance status (Karnofsky/Lansky>80%), low co-morbidity score (EBMT score3), a longer remission duration after the first allo-HSCT (>6 months), and who present low disease burden at the time of second allo-HSCT. Matched related donors tend to be associated with better outcomes. In the presence of graft dysfunction (primary and secondary graft rejection), an immunoablative conditioning regimen is recommended. A donor change remains a valid option, especially in the absence of graft-versus-host disease after the first allo-HSCT.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Seconde allogreffe, Rechute, Dysfonctionnement du greffon, Recommandations

Keywords : Second allograft, Relapse, Graft dysfunction, Recommendations


Plan


© 2018  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.