Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact de l’implantation cochléaire sur la fonction vestibulaire périphérique chez l’adulte - 07/11/18

Doi : 10.1016/j.aforl.2018.05.003 
V. Colin , P. Bertholon, S. Roy, A. Karkas
 Service ORL, CHU de Saint-Étienne, avenue Albert-Raimond, 42270 Saint-Priest-en-Jarez, France 

Auteur correspondant. Faculté de médecine Jacques-Lisfranc, laboratoire d’anatomie, 10, rue de la Marandière, Saint-Priest-en-Jarez, France.Faculté de médecine Jacques-Lisfranc, laboratoire d’anatomie10, rue de la MarandièreSaint-Priest-en-JarezFrance
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 07 novembre 2018

Résumé

Objectif

L’implantation cochléaire pourrait avoir un effet néfaste sur la fonction vestibulaire et sur l’audition résiduelle. Notre but était de rechercher les répercussions de l’implantation cochléaire sur la fonction vestibulaire périphérique et ses manifestations cliniques.

Matériel et méthodes

Étude prospective observationnelle. Depuis le mois de juillet 2014 à décembre 2015 tous les patients implantés cochléaires adultes par le même opérateur ont bénéficié en pré- et postimplantation cochléaire d’un bilan neurovestibulaire comportant un interrogatoire, des tests cliniques [Head impulse test (HIT), Head-shaking test (HST), test vibratoire osseux (TVO)] et instrumentaux [test calorique du canal semicirculaire latéral et potentiels évoqués otolithiques (PEO)] (4 mois post chirurgie).

Résultats

Sur les 22 patients inclus, la moyenne d’âge était de 62 ans avec un sex-ratio de 1,2. Avant l’implantation, 50 % des patients (n=11) avait eu au moins un épisode de vertige avec trouble d’équilibre dans leur vie. Après l’implantation, 11 patients décrivaient des vertiges, mais un seul présentait une gêne en lien avec ses vertiges 4 mois après la chirurgie. Tous symptômes confondus, l’ensemble des patients présentant une altération de leur fonction vestibulaire après 4 mois avaient plus de 75 ans. Le Head Impulse Test était anormal dans 18 % des cas avant implantation et dans 59 % après la chirurgie (p=NS). Un patient présentait un nystagmus induit par le HIT à la fois pré et post-implantation. Seul 18 % des patients présentaient un nystagmus induit par le test vibratoire osseux avant la chirurgie. Ce taux augmentait à un tiers des patients après la chirurgie (p=NS). Les épreuves caloriques du canal latéral présentaient une hypofonction dans 50 % des cas avant la chirurgie, dont 10 % avec aréflexie. Ce taux augmentait après la chirurgie à 58 %, dont 18 % d’aréflexie (p=NS). Les Potentiels Évoqués Otolithiques n’étaient pas retrouvés dans 68 % des cas avant la mise en place de l’implant et ce taux augmentait à 86 % après (p=NS). Il n’y avait pas d’association significative (p>0,05) entre les résultats de ces tests et la symptomatologie.

Conclusions

À moyen terme et bien que les sujets âgés présentent plus fréquemment des troubles vestibulaires postopératoires que les plus jeunes, l’implantation cochléaire semble faiblement pourvoyeuse de vertiges et de troubles de l’équilibre avec même parfois une amélioration de certaines fonctions vestibulaires. Néanmoins, les troubles vestibulaires préopératoires sont fréquents et augmentent en postopératoire; Nous avons testé le vestibule à différentes fréquences de stimulation, et n’avons pas trouvé de corrélation entre les données des tests postopératoires et la survenue de vertiges.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Implant cochléaire, Vertiges postopératoires, Troubles vestibulaires, Adultes, Surdité


Plan


 Ne pas utiliser pour citation la référence française de cet article mais celle de l’article original paru dans European Annals of Otorhinolaryngology Head and Neck Diseases en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.