Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’apoB-48, un nouveau marqueur de l’insuffisance intestinale chronique - 15/11/18

Doi : 10.1016/j.nupar.2018.09.041 
E. Latour 1, V. Boehm 2, T. Mouillot 1, E. Bouaziz 3, J. Le Bihan - Le Beyec 4, F. Joly 1, J.M. Lacorte 4, 5,
1 Service gastroenterologie et assistance nutritive, hôpital Beaujon, AP–HP, université Paris VII 
2 Service gastroenterologie et assistance nutritive 
3 Biochimie endocrinienne et oncologique, hôpitaux universitaires Pitié-Salpêtrière, Charles-Foix 
4 Biochimie endocrinienne et oncologique, HU Pitié-Salpêtrière, Charles-Foix 
5 UMR_S 1166, Sorbonne Universités, UPMC Université Paris 06, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction et but de l’étude

Le syndrome de grêle court (SGC) est une maladie rare très souvent associée à une insuffisance intestinale dont le traitement repose sur un support parentéral (SP). En fait, après une résection étendue du grêle, des phénomènes d’adaptation intestinale se mettent en place et conduisent à une augmentation des capacités d’absorption de l’intestin restant et à une diminution du SP. La citrulline plasmatique permet de prédire avec une bonne sensibilité le caractère permanent de l’insuffisance intestinale qui devient chronique (IIC) et donc du SP. Toutefois, il n’existe pas de biomarqueur évaluant la fonction d’absorption intestinale résiduelle du SGC. L’apoB-48 est une protéine exclusivement synthétisée par les entérocytes qui est associée à l’absorption intestinale des lipides. Nous avons voulu évaluer si ce marqueur pouvait être proposé pour estimer la fonction d’absorption intestinale chez des patients SGC adultes.

Matériel et méthodes

Quarante-deux patients (23F, 19H) SGC dépendant de SP (n=20) ou sevrés (n=22) avec une longueur de grêle restant de 71cm [0,160], ont eu un dosage d’apoB-48 au cours d’une consultation de suivi. Le dosage d’apoB48 a été réalisé sur Lumipulse G1200 avec la trousse apoB-48 Fujirébio©. Les analyses ont été réalisées avec le logiciel SAS pour les corrélations de Spearman et le test Student. Les données sont exprimées en médiane [min–max]. La courbe ROC et le calcul du seuil ont été réalisés avec le logiciel R v3.3.2.

Résultats et analyse statistique

Dans cette population âgée 61,5 ans [30–86], les concentrations d’apoB-48 étaient de 2,2μg/mL [0,1–14,1] et de 24,5μmol/L [0–64] pour la citrulline. Nous observons que les concentrations d’apoB-48 sont corrélées à la longueur de grêle restant (r 0,77, p<0,0001), à la citrulline (r 0,48, p=0,0023) et à l’albumine (r 0,44, p=0,006). La concentration d’apoB-48 est significativement inférieure dans le groupe dépendant SP comparé au groupe sevré (p<0,05). L’analyse par la courbe ROC, retrouve un seuil estimé pour l’apoB-48 à 2,34μg/mL (IC95 % 1,92–22,2) et pour la citrulline à 21,5μmol/L (IC95 % 12,5–36) comme prédictif d’IIC.

Conclusion

Il s’agit de la première étude montrant dans une cohorte adulte de SGC que l’apoB-48 est corrélée à la longueur du grêle restant et que les sujets avec SGC sevrés de la nutrition parentérale ont une concentration d’apoB-48 supérieure à 2,4μg/mL à jeun. Ce dosage facilement réalisable sur un automate d’immunoanalyse, pourrait devenir un nouveau facteur de suivi et de pronostic au cours du SGC. Des études complémentaires sont en cours pour évaluer l’apoB-48 comme un marqueur fonctionnel de l’absorption intestinale en le sensibilisant par un test post-prandial.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 4

P. 249 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Développement d’un modèle de bypass gastrique Roux-en-Y chez le miniporcs Yucatan obèse. Faisabilité et résultats préliminaires sur la perte de poids et la sécrétion de GLP1
  • D. Bergeat, Y. Gautier, S. Guerin, S. Blat, R. Thibault, D. Val-Laillet
| Article suivant Article suivant
  • Formulation et procédés de fabrication des gels laitiers enrichis en globulines de fèverole : Impact sur la rétention protéique chez les rats jeunes en croissance
  • I. Berrazaga, J.L. Mession, K. Laleg, J. Salles, C. Guillet, V. Patrac, C. Giraudet, O. Le Bacquer, Y. Boirie, V. Micard, F. Husson, R. Saurel, S. Walrand

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.