Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Profil d’expression des microARNs du tissu adipeux de patients obèses associés à la restriction calorique - 15/11/18

Doi : 10.1016/j.nupar.2018.09.167 
E. Montastier 1, 2, , J. Bolton 2, A. Valsesia 3, J. Hager 4, D. Langin 2, N. Viguerie 2
1 Endocrinologie, nutrition, maladies métaboliques, CHU Rangueil, Toulouse cedex 9 
2 Institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires, Inserm UMR1048, laboratoire de recherche sur les obésités, université Fédérale de Toulouse, Toulouse 
3 Nestlé Institute of Health and Science, Lausanne, France 
4 Nestlé Institute of Health and Science, Lausanne, Suisse 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction et but de l’étude

Les microARNs (miRs) sont des petits ARNs endogènes qui régulent négativement l’expression des gènes de façon post-transcriptionnelle. Ils auraient un rôle important dans la régulation de certaines voies métaboliques dans le tissu adipeux (TA). Les miRs sont particulièrement stables et représentent de potentiels biomarqueurs d’intérêt. Notamment, dans le domaine de la prise en charge de l’obésité, ils pourraient être des marqueurs de la réponse à une intervention diététique de restriction calorique.

Le but de ce travail est d’analyser les changements du miRnome du TA de patients obèses ou en surpoids soumis à une restriction calorique, en comparant les niveaux d’expressions en basal à ceux à la fin de l’intervention.

Matériel et méthodes

Un essai clinique randomisé consistant en 8 semaines de restriction calorique a recruté 548 sujets, qui ont bénéficié de multiples investigations cliniques : enquêtes diététiques, paramètres anthropométriques et sanguins. Des biopsies de TA sous-cutané à l’aiguille ont été réalisées en basal et à 8 semaines. Le profil d’expression des miRs a été déterminé par des puces à microARNS et validé par RTqPCR. Des modèles mixtes ont été construits, avec la différence d’expression des miRs comme variable dépendante, et ajustés sur l’âge, le sexe, le pourcentage de perte de poids et la différence d’apport énergétique, le centre étant considéré comme un effet aléatoire. Les calculs ont été faits grâce au logiciel R (version 3.2.2), implémenté des packages lme4 (version 1.1-11) et boot (version 1.3-17).

Résultats et analyse statistique

Cent cinquante huit sujets ayant à la fois des données disponibles d’expression des miRs et des recueils diététiques ont été inclus. Neuf miRs étaient différentiellement régulés (p>0,05). Tous sauf un avaient un b négatif, ce qui signifie que plus la restriction calorique est forte, plus l’expression du miR diminue.

Les miRs les plus significativement régulés ont été validés par RTqPCR sur un groupe de validation de 142 sujets, selon les mêmes méthodes. Un seul miR s’est avéré proche de la significativité, miR-22-3p, (p=0,086). Un b négatif (−0,03) indique que la diminution du niveau d’expression du miR-22-3p dans le TA est associé à une restriction calorique plus forte.

Conclusion

Une restriction calorique forte chez des individus obèses est associée négativement au niveau d’expression du miR-22-3p dans le TA sous-cutané.

Des études futures détermineront si ce miR est détectable dans le plasma sanguin, potentiellement produit par le TA, constituant ainsi un biomarqueur de la restriction calorique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 4

P. 311 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chirurgie bariatrique : difficultés digestives postopératoires
  • L. Durgeau, C. Gournay, H. Joseph-Henri
| Article suivant Article suivant
  • L’initiation de l’obésité et du syndrome métabolique par un régime gras et sucré s’accompagne d’un défaut de régulation de la lipogenèse de novo
  • D. Hermier, O.L. Mantha, J.-F. Huneau, V. Mathé, P. Schmidely, F. Mariotti, H. Fouillet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.