Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Risque thromboembolique chez les patients traumatisés des membres inférieurs rapatriés - 05/12/18

Thromboembolic risk in repatriated patients with traumatic lower-limb injuries

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.10.005 
C. Choufani a, , S. Aguir b, O. Barbier a
a Service de chirurgie orthopédique, HIA Bégin, 69, avenue de Paris, 94160 Saint-Mandé, France 
b Service de chirurgie thoracique et vasculaire, HIA Percy, 1, rue du Lieutenant-Raoul-Batany, 92190 Clamart, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La maladie thromboembolique veineuse (MTEV) est un problème de santé publique. Les rapatriements sanitaires de traumatisés des membres inférieurs sont fréquents. Il n’existe aucune recommandation spécifique sur la prévention des thromboses veineuses profondes (TVP). L’objectif principal est d’obtenir l’incidence de MTEV dans cette population et d’en déterminer les facteurs de risque.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude prospective incluant les patients rapatriés suite à un traumatisme du membres inférieurs et en décharge. Un examen clinique et une échographie veineuse étaient systématiquement réalisés à l’arrivée. Étaient analysés le motif du rapatriement, les méthodes de prévention utilisées et les facteurs de risque de TVP. Le diagnostic positif de TVP était défini au Doppler.

Résultats

Cinquante-deux rapatriés sanitaires ont été inclus. Ont été diagnostiqués six TVP, quatre asymptomatiques et deux symptomatiques compliquées d'embolie pulmonaire-. Deux patients avec une TVP asymptomatique n’avaient pas eu d’anticoagulation préventive. Aucun patient ayant bénéficié d’une anticoagulation préventive n’avait de TVP symptomatique. Le tabac et l’absence de prévention étaient des facteurs de risque significatifs.

Discussion

Les patients rapatriés en décharge sont exposés à un sur-risque de MTEV. L’anticoagulation préventive semble être efficace pour empêcher une TVP. La réalisation systématique d’un Doppler a montré des TVP asymptomatiques. Les facteurs de risque inhérents au voyage se surajoutent aux facteurs déjà connus. Notre étude ne nous permet pas de conclure sur l’intérêt de la compression veineuse et d’autres facteurs de risque. De nouvelles recommandations sont nécessaires.

Conclusion

Une anticoagulation préventive devrait être systématiquement discutée pour les rapatriés traumatisés des membres inférieurs, en l’absence de risque hémorragique majeur. Devant l’existence des TVP asymptomatiques, la réalisation systématique d’un écho-Doppler veineux pourrait également être discutée malgré l’absence de recommandations officielles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Venous thromboembolism (VTE) is a public health problem. Medical repatriation of patients with traumatic lower-limb injuries is common. There are no specific recommendations for the prevention of deep vein thrombosis (DVT). The main objective was to determine the incidence of VTE in this high-risk population and to determine associated risk factors.

Materials and methods

This was a prospective study including patients repatriated to France following lower-limb trauma and hospital discharge. A physical examination and a venous ultrasound were systematically performed on arrival. Reasons for repatriation, methods of VTE prevention and risk factors for VTE were studied. The positive diagnosis of deep venous thrombosis (DVT) was done by Doppler ultrasound.

Results

Fifty-two patients with lower-limb trauma were included. Six cases of DVT, four asymptomatic and two symptomatic with pulmonary embolisms were diagnosed. Two patients with asymptomatic DVT did not have preventive anticoagulation. No patient with preventive anticoagulation had symptomatic DVT. Smoking and the absence of preventive anticoagulation were significant risk factors for VTE.

Discussion

Repatriation of patients with lower-limb trauma in discharge is associated with an increased risk of VTE. Preventive anticoagulation appears to be effective in preventing DVT. Systematic Doppler imaging can reveal asymptomatic DVT. Our study did not evaluate specifically the interest of venous compression associated to preventive anticoagulation for VTE prevention. Specific recommendations on VTE prevention during repatriation of patients with lower-limb trauma are needed.

Conclusion

Preventive anticoagulation should be systematically discussed during repatriation of patients with lower-limb trauma, in the absence of major bleeding risk. Due to the existence of asymptomatic DVT, venous Doppler ultrasound should also be systematically discussed despite the absence of official recommendations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Thrombose veineuse, Rapatriement, Traumatisme, Embolie pulmonaire

Keywords : Venous thrombosis, Repatriated, Trauma Pulmonary embolism, Pulmonary embolism


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 6

P. 342-346 - décembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Occult cancer screening and idiopathic venous thromboembolic disease: Where do we stand?
  • A. Yannoutsos, I. Lazareth, P. Priollet
| Article suivant Article suivant
  • Les marqueurs de thrombophilie au cours du lupus érythémateux systémique : une étude cas-témoin
  • N. Belfeki, M.S. Khanfir, F. Said, M.H. Houman

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.