Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le nom et le corps. Personnalisation et collectivisation du travail chez les ingénieurs des Ponts et Chaussées autour de 1800 - 21/03/08

Name and corps: The personalization and collectivization of work among civil engineers in the French public sector, ca. 1800

Doi : 10.1016/j.soctra.2007.09.005 
Frédéric Graber
Max-Planck-Institut für Wissenschaftsgeschichte, Boltzmannstr. 22, D - 14195 Berlin, Allemagne 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 17
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Cet article étudie la tension propre à la plupart des grands corps d'État, entre une forte individualisation de leurs membres et une conception holiste de l'activité. En s'intéressant plus spécifiquement au corps des Ponts et Chaussées dans les premières années du 19e siècle, il cherche à montrer comment cette tension est résolue en pratique. L'étude d'une dispute au sein de l'assemblée des Ponts et Chaussées (l'organe chargé d'examiner et de décider des projets de travaux publics) à l'occasion de la construction du canal de l'Ourcq, permet de mettre en évidence deux logiques contradictoires qui sont à l'œuvre dans la conception et l'examen des projets, deux manières d'articuler l'individu et le collectif : l'incarnation et la délégation. Cet article montre que ces deux conceptions, qui s'opposent dans des situations polémiques, sont d'ordinaire tenues ensemble dans une certaine économie morale, des civilités qui permettent au corps des Ponts et Chaussées d'articuler les aspirations individualistes de l'ingénieur en charge d'un projet avec une dimension de contrôle collectif et d'intégration. En conclusion, l'article revient sur les rapports entre conception et exécution, entre activité et passivité, pour montrer que le corps est par rapport à l'État dans une situation de tension très similaire à celle de l'ingénieur par rapport au corps.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

A tension between strong individualization and a holistic conception of activities characterizes most of the French stateʼs major administrative corps. By concentrating on the civil engineering corps (Ponts et Chaussées) during the early 19th century, we can see how this tension was resolved. When the Ourcq Canal was to be built, a conflict during the Ponts et Chaussées Assembly, which was responsible for examining plans for public works and making decisions about them, brought to light two contradictory rationales: incarnation and delegation, two ways of relating the individual and collective aspects of civil engineering during the drawing up of plans and their examination. These two rationales, which come into conflict in controversial situations, are normally combined in a “moral economy” - the civilities that enable this corps to relate the individualistic aspirations of the engineer in charge of a project with the collective dimensions of supervision and integration in a whole. In conclusion, the relations between design and execution, between activity and passivity, are examined in order to show how similar the administrative corps' tense relation with the state is to the individual engineerʼs relation with his corps.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Corps d'État, Ponts et Chaussées, Conception/exécution, Décision et contrôle collectifs, Paternité du travail

Keywords : Corporate groups in public administration, State civil engineering corps, Ponts et Chaussées, Design/execution, Collective decision-making and control


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 49 - N° 4

P. 479-495 - octobre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Régulation et compétition entre établissements scolaires dans six espaces locaux en Europe
  • Christian Maroy, Agnès van Zanten
| Article suivant Article suivant
  • La prescription ordinaire. Circulation et énonciation des règles au travail
  • Jérôme Denis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.