Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


Hépatite aiguë cytolytique et cholestatique induite par le fénofibrate

Doi : GCB-10-2003-27-10-0399-8320-101019-ART16 

Nicolas Pichon [1],

Jean-François Vincensini [1],

Audrey Rozière [1],

François Labrousse [2],

Denis Sautereau [1],

Bernard Pillegand [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!


Les fibrates de 2 e génération sont utilisés pour leurs propriétés hypolipémiantes, diminuant les taux plasmatiques du cholestérol et des triglycérides. Leur hépatotoxicité reste exceptionnelle. Nous rapportons un cas d'hépatite aiguë cytolytique et cholestatique imputable à un traitement par fénofibrate (Sécalip®).



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 27 - N° 10

P. 947 - octobre 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Réponse virale prolongée après un traitement de deux mois chez deux malades atteints d'hépatite chronique virale C
  • Louis D'Alteroche, Yannick Bacq, Didier Barbereau, Anne De Muret, Frédéric Dubois
| Article suivant Article suivant
  • Pseudopolype inflammatoire duodéno-jéjunal sur corps étranger
  • Karine Pautrat, Frédéric Bretagnol, Anne De Muret, Jean-Luc Eymin, Loïk De Calan

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité