Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


Polype filiforme unique développé dans un côlon normal et révélé par une hémorragie digestive sévère

Doi : GCB-06-2006-30-6-7-0399-8320-101019-200518895 

Gilles Macaigne [1],

Jean-François Boivin [2],

Sadek Cheaib [1],

Marie-Luce Auriault [2],

Renaud Deplus [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le polype filiforme (PF) colique est une tumeur bénigne également appelée dans la littérature polype inflammatoire géant. Les PF ont été principalement rapportés chez des malades ayant une colite inflammatoire, maladie de Crohn et rectocolite hémorragique, traduisant des séquelles de l'inflammation chronique. Plus rarement, ils ont été décrits chez des malades ayant un côlon pathologique siège d'une inflammation non spécifique. Exceptionnellement, le PF a été rapporté chez des malades ayant un côlon normal. Nous rapportons l'observation d'une femme de 60 ans, sans antécédent digestif connu ayant présenté un PF développé dans un côlon normal et révélé par une hémorragie digestive avec déglobulisation.

Abstract

Single filiform polyp revealed by severe haemorrhage in a patient with normal colon. Report of a case and review of the literature

Filiform polyposis or giant inflammatory polyp is an uncommon benign lesion that has principally been reported in patients with evidence of inflammatory bowel disease, Crohn's disease or ulcerative colitis. It appears to be a sequella of diffuse mucosal inflammation. More rarely, PF found in association with colonic non specific inflammation. PF has rarely been reported in patients without previous colonic disease. We report the case of a 60-year-old woman without history of colonic disease who presented a PF revealed by hematochesia.




© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 30 - N° 6-7

P. 913-915 - juin 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pancréatite auto-immune : intérêt de la corticothérapie pour le traitement des complications biliaires et métaboliques
  • Ivan Graber, Annick Chavaillon, Frank Pilleul, Christian Partensky, Thierry Ponchon, Pierre-Jean Valette, Jean-Yves Scoazec, Jérôme Dumortier
| Article suivant Article suivant
  • Hépatite auto-immune et sclérodermie en bande : une association rare
  • Mabrouk KHALIFA, Elhem Ben Jazia, Wissem Hachfi, Badreddine Sriha, Fethi Bahri, Amel Letaief

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité