Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Bitachycardies et cardiopathies d’origine ischémique (antécédent d’infarctus du myocarde) - 26/03/08

Doi : AMCV-10-2007-100-10-0003-9683-101019-200602556 

O. Marçon,

B. Brembilla-Perrot

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif : l’association d’une tachycardie supra ventriculaire (TSV) avec une tachycardie ventriculaire (TV) est peu courante. Le but de cette étude a été d’évaluer sa fréquence et ses facteurs favorisants possibles, chez des patients ayant une histoire d’infarctus du myocarde (IM), afin de les corriger.

Méthodes : parmi 359 patients recrutés consécutivement pour une TV spontanée survenant au moins un mois après la phase aiguë d’IM, 33 ont été retenus car ils avaient présenté une association possible d’une TSV avec une TV. Ces patients ont eu les examens suivants : enregistrement Holter, mesure de la fraction d’éjection du ventricule gauche (FEVG), et étude électrophysiologique comprenant une stimulation auriculaire et ventriculaire programmée.

Résultats : la FEVG était à 37,5 ± 11 %. Une TSV a été induite chez 21 patients et une TV chez 31 patients. Au terme des investigations, le facteur favorisant supposé des deux tachycardies a été considéré comme le suivant : déclenchement d’une TSV associé à une conduction nodale rapide au ventricule (point de Wenckebach à 210 ± 23/mn) chez douze patients, réentrée de branche à branche chez quatre patients, cardiomyopathie dilatée rythmique réversible chez quatre patients, facteur ischémique chez huit patients, période post-opératoire chez un sujet, TV infundibulaire chez un sujet et mécanisme indéterminé chez trois patients.

Le traitement spécifique de chacune de ces étiologies a permis généralement de supprimer la récidive des TV à l’exception d’un patient qui a eu de nouvelles TV lors de l’enregistrement de son défibrillateur, indépendantes de toute TSV.

Conclusion : l’association d’une TSV avec une TV est rare puisqu’elle n’est notée que chez 9 % des sujets qui ont présenté une TV spontanée après un infarctus du myocarde, cette incidence étant d’ailleurs discutable et peut être sous estimée du fait de la difficulté du diagnostic. Plusieurs facteurs déclenchants supposés sont impliqués et doivent être recherchés.

Abstract

Bi-tachycardia and ischemic cardiopathy (following myocardial infarction)

Objective: The association of supraventricular tachycardia (SVT) and ventricular tachycardia (VT) is not common. The aim of this study was to evaluate its incidence and possible predisposing factors in patients with a history of myocardial infarction (MI), in order to correct them.

Methods: Out of 359 patients consecutively recruited for spontaneous VT occurring at least one month after the acute phase of an MI, 33 were noted to have a possible association of SVT with VT. These patients underwent the following investigations : Holter recording, left ventricular ejection fraction (LVEF) measurement, and electrophysiological studies including programmed atrial and ventricular pacing.

Results: The LEVF was 37.5±11%. An SVT was induced in 21 patients and a VT in 31 patients. Following investigation, the presumed factor predisposing to the two tachycardias was considered to be initiation of an SVT associated with rapid nodal conduction to the ventricle (Wenckebach point 210±23/mn) in 12 patients, branch to branch re-entry in 4 patients, reversible rhythmic dilated cardiomyopathy in 4 patients, an ischemic factor in 8 patients, post-operative period in 1 subject, infundibular VT in 1 subject, and an undetermined mechanism in 3 patients.

The specific treatment of each of the identified etiologies usually prevented the recurrence of VT with the exception of one patient who had further VT during defibrillator recording, independent of any SVT.

Conclusion: The association of SVT with VT is rare because it was only noted in 9% of subjects who presented with spontaneous VT following myocardial infarction; This incidence is debatable, and could be an underestimate due to the fact that diagnosis is difficult. Several presumed predisposing factors are implicated and should be actively sought.


Mots clés : Tachycardie ventriculaire , tachycardie supra ventriculaire , cardiopathie ischémique


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 10

P. 853-860 - octobre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude d’une stratégie de détection de l’ischémie silencieuse chez les patients diabétiques : suivi à 18 mois du registre ARCADIA.
  • G. Vanzetto, S. Halimi, O. Ormezzano, J. Steidel, L. Belle, R. Boizel, D. Fagret, J. Machecourt
| Article suivant Article suivant
  • Commissurotomie mitrale percutanée au cours de la grossesse
  • A. Bennis, M. Bennani, N. Elhaitem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.