Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Obésité et hypertension artérielle chez la femme antillaise, la prévalence diffère selon la définition utilisée, indice de masse corporelle ou tour de taille. - 26/03/08

Doi : AMCV-08-2007-100-8-0003-9683-101019-200600003 

A. Atallah [1],

J. Inamo [2],

T. Lang [3],

L. Larabi [4],

G. Chatellier [5],

J.-E. Rozet [6],

R. de Gaudemaris [4]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs : Préciser la prévalence de l’obésité abdominale, la comparer avec l’obésité définie par l’IMC et étudier la relation HTA et obésité dans une population antillaise, sachant la forte association entre obésité et HTA.

Méthodes : Etude transversale descriptive incluant 2 420 personnes vues consécutivement dans les centres de santé et considérés comme précaires (chômeurs et RMIstes). L’indice de masse corporelle (IMC) est calculé à partir du poids et de la taille, mesurés de façon standardisée chez tous les patients. La pression artérielle est calculée à partir d’une mesure automatisée de la pression artérielle lors d’une double visite. L’obésité abdominale et définie par un tour de taille (TT) > à 88 cm chez la femme et > à 102 cm chez l’homme.

Résultats :

En analyse multivariée, la prévalence de l’HTA est trois fois plus fréquente chez la femme obèse dans notre étude, quelle que soit la formule adoptée pour définir l’obésité féminine, (IMC ou Tour de Taille).

Conclusion : Les prévalences d’HTA sont élevées dans les populations antillaises. L’obésité est le facteur essentiel sur lequel pourrait se baser une politique de prévention primaire de l’HTA surtout chez les femmes. La prévalence de l’obésité abdominale (TT supérieur à 88 cm) est significativement plus élevée chez la femme, en comparaison avec celle basée sur l’IMC, (IMC supérieur à 30 kg/m2), avec respectivement des prévalences de 43 vs 29 %, (p > 0,0005). La présence d’une obésité chez la femme (quel que soit la définition retenue), multiple par trois la prévalence de l’HTA.

Abstract

Obesity and high blood pressure in French West Indies women, some difference according to definition of obesity ; BMI or abdominal obesity.

Objectives : To compare prevalence of abdominal obesity with obesity defined as BMI ≥ 30 kg/m2 in a West Indies population, and to define the relation between obesity and hypertension.

Methods : A cross-sectional study of 2420 consecutive unemployed subjects referred for check-up in the two health centres of Guadeloupe, a French Caribbean island. Height and weight were measured and the body mass index (BMI) was calculated as weight/height2 (kg/m2). Obesity was defined as BMI ≥ 30 kg/m2 and excess weight as BMI ≥ 25 kg/m2 and ≪ 30 kg/m2. Abdominal obesity was defined as waist measurement more than 88 cm for women and more than 102 cm for men.

Results :

Conclusion : A high prevalence of obesity was observed in this Caribbean population suggesting the interest of primary prevention in The Caribbean. In women, abdominal obesity (waist measurement > 88 cm) was more frequent than obesity defined as BMI > 30 kg/m2).

In a multivariate analysis, obesity is an independent risk factor of hypertension (Odds-ratio = 3), however the definition of obesity.


Mots clés : HTA , Obésité , femme antillaise , différence selon la définition


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 8

P. 609-614 - août 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les recommandations de la Haute Autorité de Santé sur la prise en charge de l’HTA à l’épreuve des faits
  • L. Bordier, F. Baigts, H. Mayaudon, O. Dupuy, J.-P. Le Berre, C. Garcia, B. Bauduceau, pour le groupe EPIMIL.
| Article suivant Article suivant
  • Incidence à 10 ans de l’HTA dans la population générale : rôle des paramètres démographiques et cliniques, et implication pour la surveillance des normotendus.
  • M. Tourdjman, D. Jacobi, P. Petit, S. Vol, J. Tichet, J.-M. Halimi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.