Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’observance thérapeutique et ses facteurs chez l’hypertendu noir africain - 26/03/08

Doi : AMCV-08-2007-100-8-0003-9683-101019-200600007 

C. Konin,

M. Adoh,

I. Coulibaly,

E. Kramoh,

M. Safou,

R. N’Guetta,

J.-J. N’Djessan,

J. Koffi

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La prévalence de l’hypertension artérielle (HTA) est en nette croissance en Afrique subsaharienne. Obtenir un traitement correct est difficile dans cet environnement.

Objectifs : le but était d’évaluer l’observance thérapeutique au cours de l’HTA et d’identifier les caractéristiques des mauvais observants thérapeutiques.

Méthode : Nous avons effectué une étude transversale unique sur une durée de 31 jours en consultation externe de l’Institut de cardiologie d’Abidjan concernant 200 patients hypertendus Noirs Africains. L’évaluation de l’observance a été effectuée selon le Test de l’évaluation de l’observance de Girerd.

Résultats : L’âge moyen des patients était de 50 ans et 59,5 % étaient des femmes.

La majorité de nos patients (60,2 %) avait un revenu mensuel inférieur à 100.000 FCFA (152 €) et 62,5 % n’avait aucune assurance maladie.

Cent soixante quinze patients (87,5 %) ont eu des difficultés à observer correctement leur traitement antihypertenseur. Parmi eux 55 % étaient des mauvais observants et 32,5 % avaient de minimes problèmes d’observance. Seuls 12,5 % étaient de bons observants.

Les facteurs de la mauvaise observance étaient l’âge (30 à 70 ans), le sexe féminin (60,5 %), la profession : les sans-emploi (93,7 %), les femmes au foyer (68,7 %), les cadres (50 %). Le revenu mensuel inférieur à 100.000 FCFA (64 %), le nombre de comprimés journaliers supérieur à trois (77,3 %), le nombre de prise journalière supérieure ou égale à trois (95,7 %) le coût élevé du traitement et l’adjonction au traitement antihypertenseur d’un traitement traditionnel ou son remplacement par ce dernier.

Conclusion : L’observance du traitement antihypertenseur a été médiocre. Ses facteurs sont multiples mais sont pour la plupart en rapport avec l’accroissement de la pauvreté dans la société noire africaine.

Abstract

Black Africans’ compliance to antihypertensive treatment

Hypertension is increasing in sub-Saharan Africa. It is difficult to follow a correct treatment in this environment.

Purpose: Assessing the compliance of the drug therapy and identifying the characteristics of poor observant patients.

Methods: A study was carried out over one month at the outpatient department of the Abidjan Heart Institute among 200 sub-Saharan African hypertensives. Their compliance was estimated with the Compliance Evaluation Test of Girerd.

Results: The average age of the patients was 59 years and 59.5% of them were women. Most patients (60%) had a monthly pay lower than 100,000 CFA (Euros 152). Sixty two percent had no medical insurance. So 175 patients (87.5%) had difficulties to follow their treatment. Among them 55% had a very bad compliance and 32.5% had minor difficulties. Only 12.5% of them had a right compliance.

A bad compliance was frequent between 30 and 70 years, in women (60.5%), in unemployed patients (93.7%), in married women (68.7%) and in executives (50%). Other factors of a poor compliance was a monthly income lower than 100,000 FCFA (64%), a number of daily tablets higher than three (77.3%), a number of daily administration $ 3 (95.7%) and the high cost of drugs. A bad compliance is more frequent when herbal treatment is associated with medical drugs or used separately.

Conclusion: The compliance of the antihypertensive treatment was poor. The causes are numerous, but they are very often related with the growing poverty in the black society.


Mots clés : Hypertension artérielle , observance thérapeutique , Afrique subsaharienne


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 8

P. 630-634 - août 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficacité d’un réseau pour la prévention secondaire chez les patients coronariens
  • T. Denolle, A. Sharareh, M. Dib, M.-F. Agaesse, V. Auguste, H. Boutier, C. Bouvet, J. Maillard, A. Richard, F. Revault d’Allonnes
| Article suivant Article suivant
  • Enquête MICROALB- CARDIO : Évaluation nationale de la prévalence de la micro-albuminurie et de l’attitude thérapeutique chez l’hypertendu diabétique de type 2 en cardiologie de ville en France.
  • P. Sabouret, M. Laville, M. Krempf, S. Om, T. Denolle

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.