Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chirurgie combinée des dissections aiguës de type A, par remplacement de l’aorte ascendante et endoprothèse non couverte. - 26/03/08

Doi : AMCV-09-2007-100-9-0003-9683-101019-200602692 

B. Léobon [1],

D. Roux [1],

S. Saccani [2],

Y. Glock [1],

G. Fournial [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif. Après traitement chirurgical des dissections aortiques de type A une grande partie de l’aorte reste souvent disséquée. Notre but était d’établir la faisabilité et les premiers résultats cliniques et physiopathologiques d’un traitement combiné associant remplacement de l’aorte ascendante et implantation d’une endoprothèse non couverte Djumbodis® dans l’arche ou l’aorte thoracique descendante.

Patients et Méthodes. Vingt-deux patients ont été suivis rétrospectivement dans deux centres : l’Hôpital universitaire de Parme et le CHU Rangueil de Toulouse.

Résultats. Le stent a pu être implanté dans tous les cas avec des durées courtes d’arrêts circulatoires. Le suivi moyen était de 278 jours (0-2005). Il y a eu deux décès per opératoires (9,1 %). La survie cumulée à un an était de 72,7 %. Les complications postopératoires étaient essentiellement respiratoires et rénales. Le suivi montrait une diminution du nombre de faux chenaux circulants des arches aortiques (plus fréquemment stentées) par rapport aux aortes descendantes (p = 0,0104) et des segments disséqués et stentés en comparaison des segments disséqués et non stentés (p = 0,0083).

Conclusion. Notre étude démontre la faisabilité de ce traitement combiné tant techniquement que sur la morbi-mortalité. La mise en place du stent aortique s’accompagne d’un effet positif sur l’évolution physiopathologique de la dissection qui reste à évaluer à long terme. Il nous paraît donc possible d’envisager l’extension ce traitement à l’ensemble de l’aorte disséquée.

Abstract

Combined surgery of acute type A aortic dissections by ascending aorta replacement and bare stent

Aim. After surgical treatment of type A aortic dissections a long segment of these aortas often remain dissected. Our goal was to analyse feasibility and first clinical and pathophysiological results of a combined treatment by ascending aorta replacement and stenting of the arch or descending aorta with Djumbodis® bare stents.

Patients and Methods. Twenty two cases from two centres were analyzed (Universitary Hospital of Parma and Rangueil Universitary Hospital of Toulouse).

Results. All the stents have been implanted with short times of circulatory arrest. Average follow-up was 278 days (0-2005). There were two peroperative deaths (9.1%). One year cumulate survival rate was 72.7%. Postoperative complications were mainly respiratory and renal. We have shown a reduction in number of perfused false lumen for aortic arches, more often stented, than for descending aortas (p = 0.0104), and for dissected and stented segments versus dissected unstented segments (p = 0.0083).

Conclusion. Our study demonstrates feasibility of this combined procedure and its positive effect on pathophysiologic evolution. Long term results have to be evaluated, but we think promising to extend this treatment to the whole dissected aorta.


Mots clés : Dissection aortique de type A , chirurgie cardiaque , stent non couvert , cicatrisation aortique , artères collatérales , arrêt circulatoire


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 9

P. 753-759 - septembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs échocardiographiques prédictifs du rétablissement et du maintien du rythme sinusal après réduction de la fibrillation auriculaire
  • A. Ben Khalfallah, I. Sanaa
| Article suivant Article suivant
  • Une forme familiale de troubles conductifs associés à une mutation du gène PRKAG2
  • G. Pochmalicki, M. Genest, P. Richard, M. Komajda, P. Charron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.