Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement endovasculaire des ruptures de l’isthme aortique : résultats à moyen terme. - 26/03/08

Doi : AMCV-09-2007-100-9-0003-9683-101019-200602694 

S. Rubin [1],

A. Bayle [1],

O. Pages [1],

F. Bonnet [2],

A. Poncet [1],

B. Caplan [1],

E. Durand [1],

C. Marcus [2],

B. Baehrel [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

En dépit de l’amélioration de la prise en charge chirurgicale des ruptures de l’isthme aortique, la morbi-mortalité observée reste élevée. L’utilisation des endoprothèses aortiques pourrait améliorer ces résultats ; pourtant les études à moyen terme concernant les ruptures isthmiques sont encore peu nombreuses.

De janvier 2000 et décembre 2005, nous avons traité de façon endovasculaire neuf patients (sept hommes et deux femmes) présentant une rupture de l’isthme aortique aiguë, pour huit d’entre elles, et chronique dans un cas. L’âge moyen était de 46 ans. Tous les patients avaient une importante co-morbidité traumatique. Dix endoprothèses ont été utilisées chez ces neuf patients, aucune conversion immédiate n’a été nécessaire. L’exclusion complète des lésions a duré en moyenne 112 ± 27 mn et aucun décès per-opératoire n’a été déploré. La mortalité hospitalière fut de 22 % (deux patients : défaillance multiviscérale à J3 et engagement cérébral à J10). La durée moyenne d’hospitalisation fut de 16 ± 20 jours. Le suivi moyen des sept patients survivants est de 38 ± 17 mois. Aucune complication relative aux endoprothèses n’est à déplorer. On remarque pour tous les patients une quasi-disparition des lésions tomodensitométriques en six mois pour les ruptures aiguës et en un an pour la rupture chronique.

Conclusion : les résultats à moyen terme du traitement endovasculaire des ruptures de l’isthme sont bons.

Abstract

Endovascular treatment of aortic isthmus ruptures: medium term results.

Despite an improvement in the surgical management of aortic isthmus ruptures, the observed morbidity and mortality rates remain high. The use of aortic endoprostheses could improve these results, but there are not yet many medium term studies on ruptures of the isthmus.

Between January 2000 and December 2005, we treated endovascularly 9 patients (7 males and 2 females) presenting with a rupture of the aortic isthmus, acute in 8 of them and chronic in one case. The average age was 46 years. All of the patients presented with significant traumatic co-morbidity. Ten endoprostheses were used in these 9 patients, and no immediate conversion was necessary. Complete excision of the lesions lasted on average 112 +/- 27 min and there were no per-operative deaths. Hospital mortality was 22% (2 patients: multiple organ failure on day 3, and a CVA on day 10). The mean length of hospital stay was 16 +/- 20 days. The mean follow up of the 7 surviving patients was 38 +/- 17 months. No complications relating to the endoprostheses were reported. In all of the patients an almost complete disappearance of lesions on CT scan was noted : by 6 months for the acute ruptures and at 1 year for the chronic rupture.

Conclusion: the medium term results of endovascular treatment of isthmus ruptures are good.


Mots clés : Aorte , rupture , isthme , endovasculaire , remodelage aortique


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 9

P. 766-770 - septembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une forme familiale de troubles conductifs associés à une mutation du gène PRKAG2
  • G. Pochmalicki, M. Genest, P. Richard, M. Komajda, P. Charron
| Article suivant Article suivant
  • Consensus sur les indications de la fermeture endovasculaire du foramen ovale perméable après un accident ischémique cérébral
  • J.-F. Albucher, P. Chaine, J.-L. Mas, T. Moulin, G. Rodier, pour la Société française neuro-vasculaire, A. Cohen, G. Derumeaux, J.-R. Lusson, M.-C. Malergue, C. Rey, pour la Société française de cardiologie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.