Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Protecting the acutely ischemic myocardium beyond reperfusion therapies: are we any closer to realizing the dream of infarct size elimination? - 26/03/08

Doi : AMCV-09-2007-100-9-0003-9683-101019-200602699 

R. Tissier [1],

M. V. Cohen [2 et 3],

J. M. Downey [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Prévenir l’ischémie aiguë du myocarde au-delà des thérapies de revascularisation : a-t-on réalisé le rêve de la résorption de l’infarctus ?

Actuellement, le traitement des patients pris en charge pour un infarctus du myocarde aigu se limite très souvent à la seule revascularisation. Certains agents pharmacologiques, administrés pendant la revascularisation, préviennent l’ischémie myocardique, mais aucun essai clinique n’a cependant démontré leur efficacité réelle jusqu’à présent.

Un nouveau type d’interventions a néanmoins été développé récemment, assurant la protection myocardique en activant la voie d’une kinase salvatrice activée par la revascularisation (« reperfusion-induced salvage kinase » ou RISK). Contrairement aux résultats décevants obtenus par les agents cardioprotecteurs évalués jusqu’à présent, l’expérience préclinique menée avec cette nouvelle approche laisse clairement escompter que son efficacité clinique sera également prouvée. Le postconditionnement ischémique, qui agit par activation du processus RISK, a ainsi déjà montré une réduction de la taille d’infarctus dans plusieurs études cliniques de petite échelle.

Enfin, les procédés de refroidissement myocardique, en cours de développement, pourront limiter le temps d’ischémie myocardique normo-thermique et réduire parallèlement, encore plus, la taille de l’infarctus. On peut donc penser que nous sommes, avec ces approches novatrices, à la veille du jour où l’infarctus du myocarde pourrait ne plus apparaître au décours d’une occlusion coronaire aiguë.

Abstract

Patients currently treated for acute myocardial infarction receive reperfusion therapy as their only anti-infarct intervention. Although pharmacologic agents have been evaluated in the past for their ability to salvage ischemic myocardium when administered at reperfusion, until very recently none has demonstrated clear efficacy in clinical trials.

However, a new generation of interventions has emerged which protects the heart by activating the reperfusion-induced salvage kinase (RISK) pathway. Unlike the disappointing results documented with previously touted putative cardioprotective agents, the preclinical experience with these newer interventions is very consistent indicating that there is a high likelihood that they will be effective clinically. Ischemic postconditioning, which also acts by activating the RISK pathway, has shown marked reduction in infarct size in small-scale trials.

Finally, if a strategy for rapidly cooling the heart can be devised so that the in-hospital normothermic ischemic time can be significantly reduced, then infarct size can be even further decreased. In our opinion it is well within our reach using existing technologies to see the day when infarction can be virtually eliminated in the patient with acute coronary occlusion.

Keywords: RISK pathway , reperfusion , myocardial infarction


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 9

P. 794-802 - septembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cardiac Sodium Channel Nav1.5 and its Associated Proteins
  • H. Abriel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.