Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Morbidity and reliability of total hip implant positioning using the posterior minimally invasive approach: a consecutive series of 100 cases

Doi : RCE-12-2006-92-8-0035-1040-101019-200520001 

T. Aït Si Selmi [1],

S. Lustig [1],

S. Dojcinovic [1],

P. Neyret [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Cent prothèses totales de hanche ont été réalisées chez 98 patients, par une voie postérieure réduite, utilisant une instrumentation spécifique, de juin 2003 à janvier 2004, par un opérateur. Aucun patient n'était perdu de vue.

Il y avait 59 hommes, l'âge moyen était de 61 ans (extrêmes: 25 et 83 ans) et l'index de masse corporelle était de 26,1 kg/cm2. La longueur moyenne de l'incision était de 65 mm (extrêmes: 45 et 80 mm). La perte sanguine peropératoire moyenne était de 393 millilitres. Le score EVA a diminué de 2,6 à J1 à 1,0 à J5. Le score de Harris à 6 semaines était 85,6 contre 54,5 avant l'intervention.

L'inclinaison moyenne de la cupule était de 43,6°. La restitution de centre de hanche a été réalisée dans 91 % des cas à   5 millimètres près. L'alignement de tige était en varus de 0,8°. À 10 mm près, l'offset fémoral et l'offset global de la hanche ont été restitués dans 88 % des cas. La restitution de la longueur du membre opéré était obtenue avec une erreur moyenne de 1 mm (écart-type: 4 mm). Deux patients ont eu besoin d'une fixation additionnelle peropératoire de la cupule (une fracture de l'acétabulum et une instabilité de la cupule). Nous déplorons une fissure verticale au niveau de l'extrémité inférieure de la tige diagnostiquée sur la radio postopératoire. Il n'y avait aucune infection ni lésion vasculaire ou neurologique. Une luxation précoce s'est produite chez un patient de 78 ans.

La prothèse totale de hanche par une voie d'abord réduite reste un procédé exigeant, mais permet cependant, moyennant l'utilisation d'une instrumentation coudée spécifique, la mise en place d'une prothèse de hanche de façon satisfaisante.

Abstract

Purpose of the study

To determine whether the minimally invasive posterior approach for total hip arthroplasty leads to defective implant positioning or specific complications.

Material and methods

One hundred total hip arthroplasties were performed in 98 patients via the posterior minimally invasive approach using a specific instrumentation between June 2003 and January 2004. All operations were performed by the same surgeon. The series included 59 men. The mean patient age was 61 years (range, 25-83 years) and the mean body mass index as 26.1 kg/cm2 (range, 14.1-40.7).

Results

The mean length of the incision was 65 mm (range, 45-80 mm). The mean operative blood loss was 393 ml. The VAS decreased from 2.6 on day 1 to 1.0 on day 5. The Harris score rose from 54.5 preoperatively to 85.6 6 weeks after surgery. The mean cup abduction was 43.6° and mean anteversion was 16.4°. The center of the hip was restituted within 5 mm in 91% of hips. Stem alignment was 0.8° varus. The femoral offset and the overall hip offset were restituted within 10 mm in 88% of hips. There were no leg length discrepancies greater than 15 mm. Two patients required cup fixation intraoperatively due to acetabular fracture and cup instability. There was one vertical fissuration at the lower end of the stem on one post-operative x-ray. There were no infections or vascular or neurological lesions. Early dislocation occurred in one 78-year-old patient. There were no revisions for complications.

Discussion

Total hip prosthesis implanted via the minimally invasive posterior approach is a difficult operation. Despite the use of specific instruments adapted to this limited approach, the method appears to be safe and to provide reliable results. If the incision has to be lengthened in a given patient, use of a familiar approach would be advisable. Experience and use of specific instruments enables proposing this technique for the majority of first-intention total hip arthroplasties.


Mots clés : Chirurgie mini-invasive , prothèse totale de hanche , instrumentation , positionnement des implants , offset

Keywords: Minimally invasive surgery , total hip arthroplasty , instrumentation , implant positioning , offset


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 92 - N° 8

P. 752-759 - décembre 2006 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité