Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


Malignant peritoneal mesothelioma: treatment with maximal cytoreductive surgery plus intraperitoneal chemotherapy

Doi : GCB-10-2007-31-10-0399-8320-101019-200520002 

Dominique Elias [1],

Valérie Bedard [1],

Tarek Bouzid [1],

Pierre Duvillard [2],

Niaz Kohneh-Sharhi [1],

Bruno Raynard [3],

Diane Goere [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Mésothéliomes malins du péritoine: traitement par exérèse complète suivie de chimiothérapie intrapéritonéale

Objectif

Rapporter les résultats en termes de survie de malades présentant un mésothéliome malin du péritoine (MPM) diffus, traités par résection chirurgicale maximale suivie de chimiothérapie intrapéritonéale, et les comparer à la médiane de survie de 12 à 24 mois obtenue par le traitement standard (basé sur la chimiothérapie systémique).

Malades et méthodes

Vingt-six malades ont été traités avec ce traitement régional et ont un recul médian de 55 mois après ce traitement. La chirurgie de réduction tumorale a été complète (résidus tumoraux ≪ 2 mm) chez tous les malades sauf un. La chimiothérapie intrapéritonéale a été associée à une hyperthermie (42-45 °C) et à de l'oxaliplatine chez 22 malades. Les 12 derniers ont reçu en plus de l'irinotecan. Les données ont été enregistrées de manière prospective et analysées de manière rétrospective.

Résultats

Un malade est décédé en postopératoire (4 %), et la morbidité a été de 54 %. La médiane de survie a été supérieure à 100 mois et la survie globale à 5 ans a été de 63 %. La petite taille de cette série explique le manque de puissance de l'étude pronostique, ce d'autant plus que le critère “résection complète” n'est pas analysable. Cependant, les mésothéliomes de haut-grade avaient une survie sans récidive presque significativement plus basse que les mésothéliomes de bas-grade

Conclusion

Cette nouvelle approche combinant résection chirurgicale complète des lésions et chimiohyperthermie intrapéritonéale améliore nettement la survie des malades atteints d'un MPM en comparaison avec le traitement standard basé sur la chimiothérapie systémique.

Abstract

Objective

To report survival results in patients with diffuse malignant peritoneal mesothelioma (MPM) treated with maximal cytoreductive surgery followed by immediate intraperitoneal chemotherapy, and to compare them with the median survival of 12-24 months obtained with the standard treatment based on systemic chemotherapy.

Patients and methods

Twenty-six patients underwent this new regional approach and a median follow-up of 55 months was achieved after this treatment. Complete cytoreductive surgery (residual disease ≪2 mm) was performed in all but one patient. Intraperitoneal chemotherapy was performed with hyperthermia (4245°C) and oxaliplatin in 22 patients. The last 12 patients additionally received irinotecan. Data were prospectively verified and retrospectively analyzed.

Results

One patient died postoperatively (4%), and morbidity attained 54%. The median survival exceeded 100 months and the overall 5-year survival rate was 63%. This small series lacks the statistical power required to conduct a well-grounded study on prognostic factors, particularly as the completeness of the surgery is not analyzable here. However, the low-grade histological types had a better disease-free survival rate that was of borderline significance compared to their high-grade counterparts.

Conclusion

This new approach combining complete cytoreductive surgery considerably increases the survival of patients with MPM compared with the standard treatment based on systemic chemotherapy.


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 31 - N° 10

P. 784-788 - octobre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Local-regional approach to diffuse malignant peritoneal mesothelioma
  • Paul H. SUGARBAKER
| Article suivant Article suivant
  • Detection of Helicobacter pylori and its sensitivity to antibiotics
  • Francis Mégraud

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité