Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude prospective comparative entre les techniques de césarienne de Joël-Cohen et de Mouchel

Doi : 10.1016/j.jgyn.2007.01.008 

R. Le Dû [1],

M. Bernardini [3],

A. Agostini [2],

C. Mazouni [2],

R. Shojai [1],

B. Blanc [2],

M. Gamerre [1],

F. Bretelle [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Résumé

Objectif

Le but de cette étude était de comparer la technique de césarienne de Joël-Cohen avec l'incision transrectale.

Matériels et méthodes

Cinquante-deux patientes nécessitant le recours à une césarienne ont été incluses dans cette étude prospective non randomisée. Vingt-six patientes ont été césarisées selon la technique de Joël-Cohen, 26 selon la technique de Mouchel. Quatre chirurgiens ont participé à cette étude, chacun devant inclure 13 patientes. La morbidité et la douleur postopératoire ont été recueillies. Le critère principal de jugement était la douleur postopératoire le lendemain de la césarienne.

Résultats

La douleur postopératoire est moins importante après une césarienne type Joël-Cohen (50 versus 23 % p = 0,04). La durée de l'intervention est plus courte comparativement à la technique de l'incision transrectale (33,6 + 6,4 minutes versus 51,2 + 8 minutes p < 0,0001). Il n'y a aucune différence de morbidité postopératoire entre les deux groupes.

Conclusion

La réalisation d'une césarienne avec la technique de Joël-Cohen réduit la douleur postopératoire et la durée de l'intervention par rapport à la technique de l'incision transrectale.

Abstract

Abstract

Objective

The aim of this study was to compare the Joel-Cohen method for cesarean section to the traditional transrectal incision.

Method

Fifty-two patients requiring a caesarean section were enrolled in this prospective study. Overall morbidity and post-operative pain was assessed. Four surgeons participated to this study, each included 13 patients. The main judgement criterion was post-operative pain on the first day.

Results

Post-operative pain on the first day was less important (50 vs 23% p = 0.04) in Joel-Cohen's. This method was shorter compared to the transrectal incision (33,6 + 6,4 min vs 51,2 + 8 min p < 0.0001). There was no difference in overall morbidity between the two groups.

Conclusion

Joel-Cohen's method decrease post-operative pain and is a shorter procedure compared to the transrectal incision.


Mots clés : Césarienne , Incision de Joël-Cohen , Incision transrectale , Incision de Mouchel

Keywords: Cesarean section , Joel-Cohen method , Transrectal incision , Mouchel incision


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 36 - N° 5

P. 447-450 - septembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)
  • A. Torre, H. Fernandez
| Article suivant Article suivant
  • Cure chirurgicale de l'incontinence urinaire d'effort de la femme par bandelette transobturatrice (de dehors en dedans). Étude de 70 cas
  • V. Purnichescu, A. Cheret-Benoist, C. Eboué, P. Von Theobald

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité