Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pronostic des blocs auriculo-ventriculaires isolés de l’enfant, étude monocentrique de 135 cas. - 09/04/08

Doi : AMCV-11-2007-100-11-0003-9683-101019-200603594 

E. Marijon [1],

N. Costedoat-Chalumeau [2],

S. Georgin-Lavialle [2],

L. Fermont [3],

D. Bonnet [1],

E. Villain [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction : Les blocs auriculo-ventriculaire complets (BAVC) isolés de l’enfant surviennent sur des cœurs d’architecture normale en l’absence d’antécédent connu susceptible d’avoir entraîné le bloc. Cette étude a pour objectif de préciser le pronostic actuel de ces troubles conductifs.

Méthodes : Cent trente-cinq patients suivis pour BAVC isolé, diagnostiqué avant l’âge de quinze ans, ont été inclus dans cette étude rétrospective monocentrique.

Résultats : Plus de la moitié (52,6 %) des diagnostics ont été portés en période ante- ou néonatale, attestant de leur origine congénitale. Des symptômes étaient inauguraux de la maladie dans seulement 6,7 % des cas. La recherche d’anticorps maternels anti-Ro/La a été effectuée chez 111 de ces patients. Positive dans 56 cas, elle était alors associée à un diagnostic précoce, un court délai d’implantation d’un stimulateur cardiaque et la survenue d’une myocardiopathie (seize cas) ; cette dernière représentant un tournant dans l’évolution de la maladie (37,5 % de mortalité à six ans). Parmi les 55 cas non associés aux anticorps, deux cas étaient familiaux et aucune étiologie n’a été retrouvée pour les autres ; le diagnostic était alors plus tardif, et aucune évolution vers une myocardiopathie n’a été retrouvée. Un stimulateur cardiaque a été implanté chez 122 patients (66 épicardiques, 56 endocardiques).

Conclusions : Les BAVC isolés de l’enfant ne constituent pas une entité homogène : les blocs « immunologiques » sont authentiquement congénitaux et leur pronostic reste sévère, en raison d’un risque de cardiomyopathie de diagnostic parfois tardif ; les autres blocs sont de diagnostic plus tardif dans l’enfance, de mécanisme encore inconnu et de bon pronostic à condition de respecter les indications de stimulations chez l’enfant.

Abstract

Prognosis of isolated atrio-ventricular block in children – Monocentric study of 135 cases

Introduction: Isolated complete atrio-ventricular (AV) block in children occurs in anatomically normal hearts in the absence of any known predisposing factor likely to have caused the block. This study aimed to define the current prognosis of these conduction disorders.

Methods: 135 patients with isolated complete AV block, diagnosed before the age of 15 years, were included in this monocentric, retrospective study.

Results: 52.6% of the cases were diagnosed in the antenatal or neonatal period, demonstrating their congenital nature. The disease was heralded by symptoms in only 6.7% of cases. A search for maternal anti-Ro/La antibodies was performed in 111 of the patients. It was positive in 56 cases, and was associated with an early diagnosis, a short delay in cardiac pacemaker implantation, and the occurrence of cardiomyopathy (16 cases), the latter representing a critical point in the progression of the disease (37.5% mortality at 6 years). Among the 55 cases not associated with antibodies, 2 cases were familial and no etiology was discovered in the others. The diagnosis was therefore made later, and no progression to cardiomyopathy was noted. A cardiac pacemaker was implanted in 122 patients (66 epicardial, 56 endocardial).

Conclusions: Isolated complete AV block in children is not a homogenous entity: ‘immunological’ blocks are genuinely congenital and their prognosis remains grave, owing to the risk of cardiomyopathy, which is sometimes diagnosed late. The other types of block are diagnosed much later in childhood, and their mechanism is still unknown. They have a good prognosis as long as the indications for pacing the child are respected.


Mots clés : Congénital , bloc auriculo-ventriculaire , cardiomyopathie , enfant , stimulation cardiaque , anticorps maternels


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 11

P. 909-916 - novembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bioprothèse aortique implantée par voie percutanée : suivi à trois ans.
  • H. Eltchaninoff, C. Tron, F. Bauer, D. Brunet, B. Baala, L. Drogoul, M. Kerkeni, P.-Y. Litzler, F. Tamion, J.-P. Bessou, A. Cribier
| Article suivant Article suivant
  • L’évaluation des pratiques professionnelles pour la prise en charge des infarctus en Franche-Comté. Expérience d’une évaluation à l’échelle régionale par l’utilisation des données du registre franc-comtois de cardiologie, mai 2005-mai 2006.
  • F. Schiele, R. Fouché, G. Lassabe, P. Bohigas, D. Magnin, P. Bechetoille, L. Thebault, R. Faivre, D. Boumal, J. Frison, J.-P. Bassand,

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.