Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le BNP et l’échocardiographie prédisent la survenue de décompensation cardiaque aigue au cours de la titration du bisoprolol dans l’insuffisance cardiaque chronique systolique - 09/04/08

Doi : AMCV-11-2007-100-11-0003-9683-101019-200603597 

A. Ben Driss [1],

J.-Y. Tabet [1],

P. Meurin [1],

H. Weber [1],

N. Renaud [1],

A. Grosdemouge [1],

C. Bourmayan [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs : La classe NYHA, le BNP plasmatique et les indices échocardiographiques de mesure des pressions de remplissage du VG étant des facteurs pronostiques dans l’insuffisance cardiaque chronique (ICC) systolique, nous avons évalué leur valeur prédictive de décompensation aigue (ICA) après introduction et titration de bisoprolol dans cette pathologie.

Méthodes et résultats : Le bisoprolol a été introduit et/ou augmenté selon les recommandations de l’ESC/ACC/AHA chez cinquante patients en ICC systolique stable (âge : 60 ± 2 ans, hommes : 88 %) en classe NYHA  2 avec une fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG) < 40 % et une créatininémie < 250 µmol/l. Les paramètres cliniques, le dosage du BNP plasmatique et les indices échocardiographiques ont été mesurés en aveugle le même jour, à l’admission puis une fois par semaine pendant trois semaines. A l’admission, la classe NYHA était égale à 2,9 ± 0,1, la créatininémie moyenne : 99 ± 3 µmol/l, le BNP plasmatique : 503 ± 57 pg/ml, la FEVG : 29 ± 1 %, le rapport E/A : 1,9 ± 0,2, le rapport E/Ea : 8,8 ± 0,3, le temps de décélération de l’onde E (TDE) : 155 ± 9 ms, la pression artérielle pulmonaire systolique (PAPs) : 40 ± 2 mmHg et le diamètre de la veine cave inférieure (VCI) : 16 ± 1 mm. Au cours du suivi, un épisode d’ICA est survenu chez 16 % des patients (8/50). En analyse univariée, l’âge et les valeurs initiales (à l’admission) de la classe NYHA, la pression artérielle, la concentration plasmatique de BNP, le rapport E/A, le TDE, le rapport E/Ea et la PAPs permettaient de prédire la survenue d’ICA après introduction et titration du bisoprolol. L’utilisation de la valeur initiale de la classe NYHA seule permettait de prédire la survenue d’ICA chez 56 % des patients seulement et l’absence de survenue d’ICA chez 93 % d’entre eux. La normalité des indices échocardiographiques (PAPs < 40mmHg ou rapport E/A < 1,4 ou TDE > 145 ms) recueillis à l’admission était associée à l’absence de survenue d’ICA dans 100 % des cas. L’utilisation combinée d’une classe NYHA > 3 et soit d’un BNP > 398 pg/ml soit des indices échocardiographiques en faveur d’une élévation des pressions de remplissage VG (PAPs > 40 mmHg ou rapport E/A > 1,4 ou TDE < 145 ms) permettaient de prédire la survenue d’ICA dans 100 % des cas.

Conclusion : L’utilisation conjointe de la classe NYHA, du BNP et des indices échocardiographiques de mesure des pressions de remplissage du VG est plus pertinente que l’utilisation isolée des paramètres cliniques pour prédire la tolérance au bisoprolol des patients ICC avec FEVG < 40 %.

Abstract

BNP and echocardiography can predict the occurrence of acute cardiac decompensation during titration of bisoprolol in chronic systolic heart failure

Objectives: Based on the fact that NYHA class, plasma BNP level, and echocardiographic indices of left ventricular filling pressures are prognostic factors in chronic systolic heart failure, we evaluated their predictive value for acute decompensation following initiation and titration of bisoprolol in this illness.

Methods and results: Bisoprolol was initiated and/or increased according to the ESC/ACC/AHA recommendations in 50 patients with stable chronic systolic heart failure (age: 60±2 years, males: 88%) in NYHA class? 2 with a left ventricular ejection fraction (LVEF) < 40% and a plasma creatinine < 250 µmol/l. The clinical parameters, plasma BNP levels and echocardiographic indices were measured blind on the same day, on admission and then once a week for three weeks. On admission, the NYHA was 2.9±0.1, mean plasma creatinine 99±3 µmol/l, plasma BNP 503±57 pg/ml, LVEF 29±1%, E/A ratio 1.9±0.2, E/Ea ratio 8.8±0.3, E wave deceleration time 155±9 ms, systolic pulmonary artery pressure 40±2 mmHg and the diameter of the inferior vena cava was 16±1 mm. Over the course of follow up, an episode of acute decompensation occurred in 16% of the patients (8/50). Using univariate analysis, age and initial (admission) values for NYHA class, blood pressure, plasma BNP level, E/A ratio, E wave deceleration time, E/Ea ratio and the systolic pulmonary arterial pressure allowed prediction of the occurrence of acute decompensation following initiation and titration of bisoprolol. The use of the initial value of NYHA class alone allowed prediction of the occurrence of acute decompensation in just 56% of the patients, and the absence of an occurrence of acute decompensation in 93% of them. Normal results for the echocardiographic indices (systolic pulmonary arterial pressure < 40mmHg or E/A ratio < 1.4 or E wave deceleration time > 145ms) as recorded on admission were associated with the absence of an occurrence of acute decompensation is 100% of cases. The combined use of NYHA class > 3 and either a BNP > 398 pg/ml or echocardiographic indices in favour of an elevation in left ventricular filling pressures (systolic pulmonary arterial pressure > 40 mmHg, E/A ratio > 1.4 or E wave deceleration time < 145 ms) allowed prediction of the occurrence of acute heart failure in 100% of cases

Conclusion: The combined use of NYHA class, BNP level and echocardiographic indices for measuring left ventricular filling pressures is more pertinent than the isolated use of clinical parameters for predicting tolerance to bisoprolol in chronic heart failure with a LVEF < 40%.


Mots clés : Insuffisance cardiaque chronique , BNP , échocardiographie , bisoprolol


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 11

P. 934-940 - novembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt diagnostique et pronostique des marqueurs biologiques dans l’angioplastie coronaire en cas d’angor stable et de syndrome coronaire aigu ST-. Quelle stratégie biologique en routine ?
  • J.-P. Bertinchant, B. Ledermann, L. Schmutz, M. Pezzano, N. Jamaleddin, S. Cade, P.-F. Winum, A. Polge
| Article suivant Article suivant
  • Éducation thérapeutique pour l’insuffisance cardiaque : une nécessité en 2007
  • Y. Juillière, V. Berder, F. Claudot, D. Liban, P. Jourdain, J.-N. Trochu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.