Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Injection de toxine botulique dans les strabismes précoces. Efficacité et incidence sur les indications chirurgicales ultérieures - 09/04/08

Doi : JFO-01-2008-31-1-0181-5512-101019-200800782 

D. Thouvenin [1 et 2],

C. Lesage-Beaudon [1],

J.L. Arné [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Injection de toxine botulique dans les strabismes précoces. Efficacité et incidence sur les indications chirurgicales ultérieures. À propos de 74 cas traités avant l’âge de 36 mois

But : Évaluer les résultats à long terme du traitement précoce des strabismes précoces (apparue avant l’âge de 1 an) par la toxine botulique de type A, et l’incidence sur la chirurgie oculomotrice ultérieure.

Patients et méthode : Soixante-quatorze cas successifs d’enfants âgés de 7 à 36 mois (moyenne 18 mois), présentant une ésotropie précoce, ont été inclus dans cette étude. Ils ont reçu au plus 2 injections de 5 UI de toxine botulique A dans les deux muscles droits médiaux. Une chirurgie était proposée ultérieurement lorsqu’une déviation horizontale ou des éléments verticaux importants persistaient.

Résultats : Les enfants ont été examinés en moyenne 3,5 ans après la dernière injection (2 à 7 ans). Quarante cas n’ont nécessité qu’une seule injection. On notait une microtropie de – 4 à +4 DP dans 46 cas, une ésotropie inférieure à 20 DP dans 17 cas, une ésotropie supérieure à 20 DP dans 8 cas et une exotropie dans 3 cas. Une amélioration était notée dans 82,4 % des cas. Le seul facteur prédictif d’un échec était la présence d’une élévation en adduction (p < 0,05). Une chirurgie a été réalisée ultérieurement dans 27 cas, dont 19 en raison d’une verticalité persistante. Il existait une faible proportion d’ésodeviations sous anesthésie générale chez les patients opérés (22 % contre 70 % dans les ésotropies classiques), soulignant le rôle anti-contracture de la toxine botulique A.

Conclusions : Le traitement de l’ésotropie précoce par injection de toxine botulique est efficace (amélioration notée dans 82,4 % des cas) et peu agressif. Il ne dispense pas cependant d’un traitement médical du strabisme. La toxine botulique A semble également réduire le recours à la chirurgie ultérieure, avec seulement 35 % des cas ayant nécessité une intervention dans cette étude contre plus de 70 % en cas d’évolution spontanée. La présence de facteurs verticaux associés au strabisme est un signe d’instabilité du résultat.

Abstract

Botulinum injection in infantile strabismus. Results and incidence on secondary surgery in a long-term survey of 74 cases treated before 36 months of age

Purpose: To evaluate the long-term results of early treatment of infantile strabismus with botulinum toxin A injection and its incidence on secondary oculomotor surgery.

Patients and methods: A cohort of 74 cases of children presenting infantile strabismus, aged 7-36 months (mean, 18 months), received no more than two injections of 5 IU of botulinum in both medial recti. Secondary surgery was performed when horizontal and/or vertical deviation persisted.

Results: The patients were examined 2-7 years after the last injection (mean, 3.5 years). Forty cases needed only one injection. We found 46 (62%) cases of microtropia (from –4 to +4 PD), 17 cases of esotropia less than 20 PD, eight cases of esotropia greater than 20 PD, and three cases of exotropia. Horizontal deviation was improved in 82.4% of the cases. The only predictive factor of failure was the presence of high adduction (p<0.05). DVD was found at the same frequency in all groups (50%). Twenty-seven cases (35%) had secondary surgery, 19 of which were associated with vertical surgery. The relaxant role of botulinum seems to be clearly proven given that we only found 22% of esodeviation persisting under general anesthesia with myoresolution during secondary surgery (approximately 70% in untreated cases).

Conclusions: Early treatment of infantile strabismus with botulinum seems effective and safe, improving 82.4% of our cases. Medical treatment is, however, still mandatory. Only 35% of our cases needed secondary surgery versus 70% of patients in spontaneous progression. The amount of horizontal surgery seems reduced after botulinum treatment. Vertical factors, found in 70% of operated cases, seem a major factor of instability of the results.


Mots clés : Strabisme précoce , toxine botulique , chirurgie , traitement précoce , chirurgie précoce , chirurgie , déviation verticale , déviation verticale dissociée , nystagmus manifeste latent

Keywords: Infantile esotropia , botulinum toxin , surgery , early surgery , early treatment , vertical deviation , dissociated vertical deviation , nystagmus in abduction


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 1

P. 42-50 - janvier 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Retinal detachment: visual acuity and subretinal immunoreactive endothelin-1
  • M. Roldán-Pallarés, A. Sadiq-Musa, R. Rollin, C. Bravo-Llatas, A. Fernández-Cruz, R. Fernández-Durango
| Article suivant Article suivant
  • Influence de l’instillation de 2 ou 3 gouttes de cyclopentolate à 0,5 % sur la réfraction de l’enfant caucasien non strabique
  • F. Gadioux-Madern, M.-L. Lelez, L. Sellami, M. Santallier, F. Fourquet, P.-J. Pisella, S. Arsene

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.